Intégration multisensorielle, réalité virtuelle et personnalité schizotypique

par Ludivine Sarlat

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Roland Jouvent.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    La réalité virtuelle (RV) est un outil de choix pour l’étude des processus d’intégration multisensorielle chez l’homme. L’objectif de ce travail de thèse est d’investiguer la perception spatiale auditive et de tenter de mettre en évidence des liens entre la personnalité schizotypique et l’intégration des informations spatiales auditives et visuelles impliquées lors d’immersions en RV. Une première étude a abordé l’audition spatiale par une expérience de localisation auditive réalisée avec différents modes de réponse et différents types de stimuli (adaptés individuellement ou non au sujet). Dans une deuxième étude, un paradigme en 3 phases a permis de mesurer les post-effets d’un décalage spatial entre des stimuli visuels et auditifs sur la perception auditive unimodale chez des sujets schizotypiques. Dans un dernier temps, la cognition spatiale est étudiée grâce à une tâche de navigation en RV chez des sujets schizotypiques. Les résultats suggèrent que l’ajout de la modalité auditive en RV permet de mettre en place de nouveaux paradigmes pour étudier la personnalité schizotypique v

  • Titre traduit

    Multisensory integration, virtual reality and schizotypal personality


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([268] fr.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 218-237. 341 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 548
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.