Réponses au stress environnemental et à la pression parasitaire en populations naturelles : approches physiologique et génétique : Etudes chez le moineau domestique Passer domesticus

par Claire Loiseau

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Gabriele Sorci.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les stress environnementaux, tels que la déplétion de ressources ou le climat, et l’impact des pathogènes sur les individus sont des sources de sélection naturelle importantes. Aussi, nous avons abordés la compréhension de ces pressions de sélection par différentes approches. Les effets potentiels du stress environnemental, à court et long terme, sur le comportement et la physiologie des individus ont été étudiés de manière expérimentale dans une population naturelle de moineau domestique (Passer domesticus). Aussi la corticostérone, sécrétée en réponse au stress, aurait de multiples effets sur l’organisme, condition-dépendante. Cette hormone serait un bon candidat pour expliquer le maintien des variations phénotypiques de certains traits et l’honnêteté des signaux. Par ailleurs, dans le cadre d’un suivi national de populations de moineaux domestiques, nous nous sommes focalisés sur les interactions hôte-parasite. Nous avons mis en évidence l’existence d’associations, population-spécifique, entre allèles du complexe majeur d’histocompatibilité et la résistance ou la susceptibilité aux parasites de la malaria aviaire. La sélection variant dans le temps et l’espace entraînerait ce mécanisme d’adaptation locale. Ainsi, les pressions de sélection, que sont les parasites et l’habitat, seraient sources de variations sur les paramètres démographiques tel que les survies juvénile et adulte.

  • Titre traduit

    Responses to environmental stress and parasite pressure in natural populations : physiological and genetic approaches : studies in house sparrow Passer domesticus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 220-228. 119 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 468
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.