Décompositions parcimonieuses structurées : application à la représentation objet de la musique : modèles de signaux, algorithmes et applications

par Pierre Leveau

Thèse de doctorat en Acoustique, traitement du signal, informatique appliqués à la musique

Sous la direction de Gaël Richard et de Laurent Daudet.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de définir une méthode de représentation objet de la musique. Afin de réaliser cette tâche, nous nous intéressons au domaine des représentations parcimonieuses de signaux. Ce domaine d'étude traite de l'approximation des signaux par des formes d'ondes (atomes) appartenant à des dictionnaires. Ainsi, des dictionnaires liés à des sources instrumentales ont été construits à partir de sons d'instruments réels. Des algorithmes permettant d'extraire ces objets de façon efficace sur des signaux audio ont également été proposés. Enfin les représentations objet obtenues ont été validées sur diverses tâches d'indexation de la musique. Pour certaines tâches, les performances sont à la hauteur de l'état de l'art. D'autres tâches comme la reconnaissance d'ensembles d'instruments de cardinal arbitraire ont été abordées pour la première fois grâce à la méthodologie présentée.

  • Titre traduit

    Sparse and structured decompositions : application to the object representation of music


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( [145] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.121-127. 102 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?