Contribution à l’étude de la perception du temps lors du mouvement propre passif dans le noir

par Aurore Capelli

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Isabelle Israel.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Notre objectif était de déterminer quelles caractéristiques du mouvement propre passif dans le noir, stimulant les systèmes vestibulaire et somesthésique, pouvaient être susceptibles d’affecter la production d’intervalles temporels courts ou longs. Nos résultats expérimentaux montrent que lors de stimulations vestibulaires relativement faibles, la polarité de l’accélération du mouvement détermine la dynamique de la production d’intervalles temporels courts. Les intervalles temporels produits raccourcissent au cours d’une accélération et s’allongent au cours d’une décélération, indépendamment du type de mouvement, de la direction du mouvement. Lors de stimulations vestibulaires relativement fortes, le mouvement propre réel ou imaginé affecte l’attention accordée à la tâche de production temporelle et les intervalles temporels produits sont plus longs. Il y aurait une influence de la stimulation vestibulaire, dépendante du niveau d’accélération, sur la perception du temps.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of time perception during self-motion in darkness


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([237] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-205. 247 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 404
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.