Mécanismes de sénescence et programme myogénique

par Anne Bigot

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Gillian Butler-Browne.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le vieillissement cellulaire se caractérise par un épuisement de la capacité proliférative des cellules et entraîne une entrée irréversible en sénescence. Dans une première partie, nous montrons que ce processus altère le programme myogénique des cellules satellites. La seconde partie consistait à déterminer les voies impliquées dans l’induction du mécanisme de sénescence. Nous montrons que la sénescence des cellules satellites est induite par les voies p53 et p16. L’inactivation de ces 2 voies bloque le processus de sénescence et permet leur immortalisation. Enfin dans certaines pathologies musculaires un arrêt prolifératif précoce des cellules satellites a été observé. C’est le cas de la dystrophie myotonique de Steinert (DM1), pathologie dans laquelle une expansion anormale d’un triplet CTG a été observée dans le gène de la DMPK. Nous montrons que cet arrêt n’est pas dû à un épuisement de la capacité proliférative des myoblastes mais est induit pas un mécanisme de sénescence prématurée. Les expansions CTG induisent l’activation précoce de la voie p16 et entraînent une dérégulation de l’homéostasie des télomères.

  • Titre traduit

    Senescence mechanisms and myogenic program


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-127. 280 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 397
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.