Interact : un modèle général de contrat pour la garantie des assemblages de composants et services

par Alain Ozanne

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jacques Malenfant.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Pour satisfaire aux nouveaux besoins de flexibilité, modularité, d’adaptabilité et de distribution des applications, les paradigmes composants et services ont été déclinés dans des frameworks reconnus comme J2EE, OSGI, SCA ou encore Fractal. Néanmoins, ceux-ci offrent peu d’outils permettant de garantir la fiabilité des applications en raisonnant de manière générique sur leur configuration architecturale et les spécifications des participants. Dans cette thèse, nous envisageons l’organisation de la vérification des assemblages, et le diagnostic des défaillances, sous l’angle de l’approche par contrat. Pour cela, nous analysons sous quelles hypothèses intégrer différents formalismes, et comment appliquer cette approche à différentes architectures. Nous étudions par ailleurs comment les intervenants de la mise en oeuvre des systèmes pourraient en bénéficier. Cela nous amène à présenter un bus de validation d’assemblage, qui autorise l’intégration et l’organisation de différentes propriétés conjointement, et uniformément sur différentes architectures. Nous en définissons le modèle objet qui réifie la logique contractuelle, ainsi que son implémentation sous forme d’un framework. Ce dernier est validé sur l’architecture Fractal et deux formalismes contractuels, l’un à base d’assertions et l’autre de contraintes sur les séquences d’interactions valides entre participants. Une validation plus avancée est montrée sur l’exemple d’une application de communautés instantanées.

  • Titre traduit

    Interact : a general contract model for the guarantee of components and services assemblies


  • Résumé

    To meet the new requirements of applications in terms of flexibility and modularity and upgradability and distribution, the components and services paradigms have been used in well known frameworks such as J2EE, OSGI, SCA or Fractal. However, these hardly offer tools for reasoning in a generic way on their architectural configuration and the specifications of their parts. In this thesis, we consider the organization of the verification of assemblies, and the diagnosis of their failures, from the point of view of a contractual approach. To this end, we analyze the assumptions under which integrating various formalisms, and how applying this approach to different architectures. Moreover, we study how people, intervening in the implementation of these systems, may take advantage of it. This leads us to present a validation bus for assemblies, which enable the integration and the organization of various properties jointly, and uniformly on different architectures. We define its object model which reifies the contractual logic, and its implementation as a framework. This latter is validated on the Fractal component model and two contractual formalisms, one assertion-based and the other constraining interactions sequences between participants. A more advanced validation is shown on the example of an instant communities application.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 209-216. 110 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 368
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.