Approche computationnelle de l'acquisition précoce des phonèmes

par Rozenn Le Calvez

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Emmanuel Dupoux et de Sharon Peperkamp.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Pendant leur première année de vie, les bébés acquièrent très rapidement différents aspects de la phonologie de leur langue maternelle, notamment grâce à des mécanismes d'apprentissage statistique. Nous nous intéressons à l'hypothèse selon laquelle les bébés détectent les distributions complémentaires de segments pour apprendre les règles allophoniques (et les phonèmes) de leur langue. Nous avons étudié la faisabilité de cette hypothèse à l'aide d'un algorithme statistique testé sur des corpus de langues artificielles et naturelles. Nous avons trouvé que l'algorithme détecte efficacement les règles allophoniques ainsi que des fausses alertes qui peuvent être éliminées par un filtre phonotactique et des filtres linguistiques qui imposent des contraintes de naturalité sur les règles allophoniques. Au total, notre étude suggère qu'il est possible d'apprendre les règles allophoniques de façon prélexicale à partir de quelques principes computationnels et biais d'apprentissage.

  • Titre traduit

    Computational approach to the early acquisition of phonemes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( [VI]-181 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.171-181. 148 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.