Effet différentiel des produits finaux de glycosylation avancée ou AGE (Advanced Glycation End products) sur l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) : évaluation des molécules à visée microbicides

par Nadine El Ghotmi-Nasreddine

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Laurent Bélec.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    La formation des AGEs ( Advanced Glycation End products ) figure parmi les modifications irréversibles causées par l’hyperglycémie observée chez les patients sous HAART. Les AGEs constituent un groupe hétérogène de molécules formées par la glycosylation non enzymatique de protéines, d’ADN et de lipides. Nous avons étudié le rôle des AGEs sur l’infection des cellules dendritiques et des macrophages. Nous avons montré que les AGEs sont capables d’inhiber l’infection des cellules dendritiques et des macrophages par Le VIH-1. En effet, les AGEs diminuent l’expression de CD4, CXCR4 et CCR5 à la surface des cellules dendritiques alors qu’ils diminuent seulement l’expression de CD4 sur les macrophages. Les AGEs sont capables d’induire une augmentation de la production virale par une lignée chroniquement infectée par le VIH. L’ensemble de ces résultats montre que les AGE ont un rôle à la fois comme activateur et comme inhibiteur de la réplication virale. Ensuite, nous avons évalué l’activité anti-VIH-1 des lectines dérivées des plantes Hippeastrum hybrid et Galanthus nivalis agglutinin sur les cellules dendritiques et les cellules épithéliales.

  • Titre traduit

    Differentiel effect of advanced glycation ends products in HIV-1 infection : evaluation of microbicides molecules candidates


  • Résumé

    The formation of Advanced Glycation End products (AGE) appears as one of the irreversible modifications caused by hyperglycaemia observed in patients controlled by antiretroviral combination therapies (HAART). AGE forms a heterogeneous group of complex molecules generated by the non enzymatic glycosylation between reducing sugar and the amino groups of proteins. We studied the impact of AGE on the susceptibility of dendritic cells and macrophages to HIV infection. AGE are able to inhibit in vitro HIV infection of dendritic cells and macrophages. In fact, the AGEs reduced CD4, CXCR4, and CCR5 membrane expression on dendritic cells, while CD4 expression is the only one reduced on macrophages. AGEs are able to activate HIV-1 replication in persistently infected cell lines of monocytic. All these results show that AGE play a role both as an activator and as an inhibitor of viral replication. Then, we evaluated anti-HIV-1 activity of the lectines derived from the plants Hippeastrum hybrid and Galanthus nivalis agglutinin on dendritic cells and epithelial cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([280] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.134-180. 43 réf. bibliogr. Annexes.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9858-1/2
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 329
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.