Approches transcriptionnelles appliquées à un modèle de traumatisme crânien chez la souris

par Hervé Rhinn

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Virginie Escriou.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail vise à étudier les variations d'expression cérébrale d'ARNm à la suite d'un trauma crânien (TC) chez la souris. Une méthode d'analyse de données par PCR quantitative basée sur une modélisation de cette réaction ainsi qu'un protocole permettant de mesurer l'ADNc en présence d'ARN sont développés. Des facteurs de normalisation adaptés au modèle étudié sont identifiés. En utilisant ces résultats, les niveaux d'expression de gènes impliqués dans l'inflammation et l'apoptose par récepteurs de mort sont suivis par PCR quantitative pendant 48h après TC. L'utilisation de puces à ADN et la construction d'une banque soustractive permet par ailleurs d'identifier des gènes dont l'expression est induite dans le modèle étudié. L'effet thérapeutique de l’acide valproïque, la naltrexone et la minocycline, ainsi que leur influence sur le niveau d'expression de certains transcrits sont étudiés. Dans l'objectif d'une extinction spécifique de certains transcrits après TC, plusieurs formulations en lipoplexes ont été étudiées afin d'optimiser la transfection de siRNA in vitro. Des siRNA dirigés contre certains gènes des voies de l'apoptose et de l'inflammation (TNFR1, RIP, FADD et MMP9 ) ont été validés in vitro et testés in vivo après TC

  • Titre traduit

    Transcriptionnal studies of a murine traumatic brain brain injury model


  • Résumé

    This works aims at the study of mRNA epxression following a traumatic brain injury (TBI) in mouse. Methods are developed, for quantitative PCR (qPCR) analysis and for the quantification of cDNA mixed in solution with RNA. Normalization factors suitable for the study are validated. Based on these results, the mRNA levels of genes belonging to the inflammatory and death-receptor pathways are quantified after TBI using qPCR. DNA microarray and suppressive subtractive hybridization are used to identify new genes uprégulated after TBI. Three drugs (valproic acid, naltrexone and minocycline) are used after TBI, and their therapeutical benefits as well as their consequences on the expression levels of several gens are studied. In order to specifically silence the expression of some genes after TBI, the use of siRNA is planned. The formulation of siRNA in lipoplexes is studied in vitro in order to optimize their transfection efficiency, and siRNA targeting Fas, TNFR1, RIP, FADD and MMP9 are validated in vitro and tested in vivo after a TBI

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 283-348. 646 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.