Rôle des anticorps naturels et des IgA sécrétoires (SIgA) dans la transmission du VIH lors de l'allaitement

par Mary-Sophie Requena

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Laurent Bélec.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le taux de transmission du Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) de la mère à l’enfant est d’environ 20% en absence de traitement antirétroviral et ce malgré une importante exposition répétée au virus présent dans le lait. Ce faible taux pourrait s’expliquer par la présence, dans le lait, de facteurs capables de limiter la transmission du VIH. Nous avons isolé, dans le lait maternel, des anticorps naturels dirigés contre le CCR5 et le DC-SIGN, deux récepteurs ayant un rôle clé dans l’infection par le VIH. Les anticorps anti-CCR5 et anti-DC-SIGN sont respectivement capables d’inhiber l’infection des cellules dendritiques et des macrophages par le VIH et le transfert du VIH aux lymphocytes T. Le lait maternel est une source abondante d’IgA sécrétoires (SIgA), nous avons étudié l’impact de cet apport en SIgA sur l’infectabilité des macrophages muqueux par le VIH. Nos résultats montrent que les SIgA isolés du lait maternel étaient capables d’inhiber fortement l’infection des macrophages

  • Titre traduit

    Role of natural antibodies and secretory IgA (SIgA) in HIV transmission during breast feeding


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (265 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 129-159. 379 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 253
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.