La distractibilité : bases neurales, pharmacologie et modèles expérimentaux

par Carine Condy

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Cerveau, cognition et comportement

Sous la direction de Bertrand Gaymard.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    La distractibilité est un syndrome qui se caractérise par une réactivité exagérée d’un individu vis-à-vis de son environnement. Il a été démontré que des atteintes limitées au cortex préfrontal dorsolatéral (CPFDL) sont responsables d’un tel syndrome chez l’homme. Ce trouble peut être quantifié par un test spécifique et sensible appelé « test des antisaccades ». Ce syndrome se rencontre dans de nombreuses pathologies neurodégénératives telles que la Paralysie supranucléaire progressive (PSP) ou encore psychiatriques telles que la schizophrénie. L’objectif de cette recherche est de tenter de mieux comprendre ce syndrome de distractibilité à la fois sur le plan anatomique et pharmacologique. Le projet anatomique débute par une étude chez l’homme de lésions au niveau sous cortical pour déterminer l’implication réelle du sous cortex dans ce syndrome. Afin d’apporter des données indiscutables sur le rôle du CPFDL dans la distractibilité, nous avons réalisé une étude chez le primate de microinjections intracérébrales de muscimol au niveau de cette aire cérébrale. L’approche pharmacologique a consisté à réaliser un modèle animal de distractibilité en reproduisant chez le primate ce syndrome par administration de kétamine à dose subanesthésique. Celle-ci est connue pour induire des symptômes « shizophréniques like » avec des troubles liés à un dysfonctionnement du cortex préfrontal. La seconde étude a pour but d’évaluer l’effet d’un inhibiteur de l’acétylcholine estérase sur le syndrome de distractibilité chez des patients atteints de PSP. Cette recherche, en particulier les études chez le primate devraient permettre à terme de développer une thérapeutique pour enrayer ce trouble.

  • Titre traduit

    Distractibility : neural basis, pharmacology and experimental models


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([156 ] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 100-111. 165 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 187
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.