Interactions faibles entre oligosaccharides par résonance magnétique nucléaire et prédiction de paramètres dynamiques à partir de la structure des protéines

par Gabrielle Nodet

Thèse de doctorat en Biophysique moléculaire

Sous la direction de Geoffrey Bodenhauser.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Weak carbonydrate / carbonydrate interactions by nuclear magnetic resonance and prediction of dynamical parameters from protein structures


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La première partie de ce travail de thèse porte sur l'étude du trisaccharide Lewis X (LeX) par résonance magnétique nucléaire des milieux partiellement orientés. Ce déterminant antigénique est impliqué dans l'adhésion cellulaire par la formation du complexe ternaire LeX-Ca2+-LeX. La mesure de couplages dipolaires résiduels entre 13C et 1H liés par une liaison en fonction de la concentration en saccharide a permis de prouver l'existence de ce complexe de très faible affinité. Des saccharides dérivés chimiquement du LeX ont été étudiés par la même méthode afin d'élucider les mécanismes de cette complexation. La deuxième partie de ce travail porte sur un modèle de prédiction de la dynamique des protéines. Il s'agit d'un modèle de réseau de rotateurs couplés qui, à partir de la structure d'une protéine, donne accès à des paramètres de la dynamique de ces biomolécules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-179 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 164-179. 148 réf. bibliogr;

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.