Développement d'une technique d'analyse hautement sensible et polyvalente par spectroscopie de plasma induit par laser : applications aux aérosols et aux matériaux biologiques

par Nicolas Leone

Thèse de doctorat en Génie des procédés et haute technologie

Sous la direction de Jacques Amouroux.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    La spectroscopie de plasma (104K et 1016 électron. Cm-3) induit par laser pulsé ns (LIBS) est développée pour caractériser tout échantillon chimique ou biologique (gaz, surface homogène ou hétérogène, aérosol), de façon in situ, rapide (~10-6s), sensible et reproductible, à des fins de classification, voire d’identification. Le volume échantillonné optiquement est reproductible pour les plasmas dans les gaz (~1mm3) et sur surfaces (diamètre d’impact~102µm2). Cela permet d’étalonner la technique pour le dosage multiélémentaire à des seuils de l’ordre du ppm, voire du ppb, y compris pour des particules microniques. Les marqueurs spectraux des matériaux biologiques (Ca, Mg, Na, K, P et C) sont identifiés par traitement statistique selon une analyse en composantes principales permettant de classer les échantillons par nature. On vérifie comment les observables discriminantes sont détectés pour diverses formes bactériennes : pastilles compressées de bactéries lyophilisées, cultures végétatives sur boîtes de Pétri à un seuil minimal déterminé d’environ 103 bactéries, et aérosols suspendus. L’exploitation statistique des identifiants permet de distinguer les bactéries par rapport à des milieux nutritifs et des leurres. Dans le cas de l’analyse au vol de bactéries aérosolisées, la détection est plus complexe et aléatoire du fait des faibles teneurs élémentaires disponibles, ce qui nécessite leur concentration préalable. La LIBS, calibrée pour les gaz, surfaces et aérosols, est alors transposée en outil transportable, polyvalent et sensible ouvrant de vastes champs applicatifs : diagnostics biomédicaux, suivi en ligne de procédés industriels, contrôle qualité environnementale. . .

  • Titre traduit

    Developpement of a highly sensitive and versatile analytical technique by using laser-induced breakdown spectroscopy : applications to aerosols and biological materials


  • Résumé

    The ns-duration pulsed laser-induced breakdown (104K and 1016 electron. Cm-3) spectroscopy (LIBS) is developed for characterizing every chemical or biological sample (gas, homogeneous or heterogeneous surface, and aerosol) in situ, rapidly (~10-6s), in a sensitive and reproducible manner, for classification purposes, and even identification. The optically sampled volume is reproducible for the plasmas in gases (~1mm3) and on surfaces (diameter of impact~102µm2). The calibration of the technique is then possible for the multielementary measurement with limits of detection of about 1 ppm, and even 1 ppb, also comprising micron-sized particles. The spectral markers of biological materials (Ca, Mg, Na, K, P, and C) are identified by means of a statistical treatment based on a principal components analysis, which lets to classify the samples according to their nature. We study how the discriminating observables are detected for various bacterial kinds: compressed pellets of bulk freeze-dried bacteria, vegetative growths on Petri dishes with a measured minimal threshold of about 103 Bacillus-typed bacteria, and suspended aerosols. The statistical exploitation of the spectral markers leads to distinguish bacteria both from their nutritive media, and interferon. In the case of direct on flight analysis of aerosolized bacteria, the detection is more complex and random due to the weak elementary available ratios, which necessitates their preliminary concentration. The LIBS technique, that has been calibrated for gases, surfaces and aerosols, is engineered under a transportable, versatile and sensitive tool adapted to numerous applications: biomedical diagnosis, on line monitoring of industrial processes, environmental quality control…

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 303-308. 117 réf. biblogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 159
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.