Inhibition présynaptique et contraste dans la rétine de souris : à la recherche du rôle des dystrophines

par Eric Wersinger

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Alvaro Rendon.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail visait à étudier la neurotransmission dans la première synapse de la rétine, ou l’inhibition latérale permet un renforcement du contraste spatial et de la perception des bords des objets. Or, la nature de son mécanisme n’est pas connue à ce jour. L’utilisation de techniques d’électrophysiologie, d’immunohistochimie et de biologie moléculaire nous a permis de démontrer, à partir d’une étude comparative sur quatre souches de souris, qu’une forte proportion de cellules horizontales expriment la GAD65, mais contiennent du GABA uniquement chez la souris Balb/c. Notre approche pour mettre en évidence une transmission GABA, a permis de révéler la présence du transporteur du glutamate EAAT5 dans les cellules bipolaires à bâtonnet. Son activation permet un rétrocontrôle rapide renforçant le contraste dans la voie des bâtonnets. Enfin, nous avons apporté de nouveaux éléments pour comprendre le rôle des dystrophines dans la première synapse, et dont l’absence conduit à un défaut de transmission.

  • Titre traduit

    Presynaptic inhibition and contrast in the mouse retina : role of distrophins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 210-247. 623 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 122
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.