Maintien des populations de coraux Scléractiniaires en milieu insulaire fragmenté (archipel de la société, Polynésie française) : influence du recrutement et de la mortalité post-fixation

par Lucie Penin

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Mehdi Adjeroud.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Maintenance of Scleractinian coral populations in an insular fragmented system (Society archipelago, French Polynesia) : influence of recruitment and post-settlement mortality


  • Résumé

    De façon à améliorer la compréhension des mécanismes de maintien des populations de Scléractiniaires en milieu insulaire fragmenté, l’influence des variations du recrutement, d’une part, et de la mortalité post-recrutement, d’autre part, sur la structure des peuplements juvéniles et adultes a été explorée. Pour cela, dans un premier temps, la variabilité spatio-temporelle du recrutement a été caractérisée à l’échelle insulaire sur 5 ans autour de Moorea et à l’échelle régionale sur 1 an dans l’ archipel de la Société (Polynésie française) de façon à mener des analyses spatio-temporelles à multi-échelles. Dans un deuxième temps, la mortalité benthique des stades recrue et juvénile a été quantifiée autour de Moorea, et les principaux facteurs de mortalité identifiés. Nos résultats montrent l’importance des événements post-recrutement dans la structuration et le maintien des peuplements de Scléractiniaires, quelles que soient les échelles spatio-temporelles considérées. Cependant, pour certains taxons, la structure spatiale des populations adultes à Moorea semble majoritairement gouvernée par la variabilité spatiale du recrutement sur plusieurs années, illustrant l’implication des différences de traits d’histoire de vie dans les mécanismes de maintien des populations. Autour de Moorea, la mortalité des recrues est part iculièrement élevée (50 % en 7 jours), et notamment liée à la prédation par les poissons des familles Scaridae et Balistidae (en particulier les espèces Scarus psittacus, Chlorurus sordidus et Melichthys vidua ), et à la compétition avec les autres rganismes encroûtants. En outre, la variabilité spatiale de cette mortalité post-fixation précoce explique de façon convaincante les différences observées entre la structure spatiale des recrues et celle des juvéniles, pour deux des trois sites étudiés. La mortalité des juvéniles est de moindre intensité (40 % en 14 mois), mais présente également une variabilité spatiale marquée, notamment en lien avec les variations de l’abondance des poissons de la famille Chaetodontidae (Chaetodon pelewensis ) et avec le recouvrement en coraux vivants. Cette étude souligne ainsi la répondérance des événements post-recrutement dans la structuration des populations et des peuplements adultes, et l’importance des événements ayant lieu au cours des premières semaines de la vie benthique (stade recrue), parmi lesquels la mortalité liée aux interactions biotiques (prédation et compétition) semble particulièrement importante.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 174-186. 243 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 49
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : PF 72175 (TH)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.