Etude du rôle du facteur de transcription RORα dans la réaction gliale

par Nathalie Journiac

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean Mariani.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Notre objectif était de déterminer le rôle de RORalpha dans l’activation des astrocytes associée à une neurodégénérescence. Nous avons utilisé la souris staggerer exprimant une mutation perte de fonction dans le gène Rora à l’origine de la dégénérescence des neurones cérébelleux et réalisé des transfections stables de lignées astrocytaires. Nous avons montré que RORalpha, jusqu’alors considéré comme exclusivement neuronal, est exprimé dans les astrocytes et démontré qu’il module : -l’expression de la GFAP, un marqueur spécifique de l’activation astrocytaire. -la prolifération, avec un effet différent des isoformes RORalpha1 et 4. -la synthèse d’IL-6, un facteur clef de la réaction gliale, de façon ambivalente et en compétition avec Rev-erb, un autre facteur de transcription. L’étude de souris mutantes RORAsg/sg-p5’GFAP-LacZ confirme une anomalie de la fonction astroctaire. RORalpha est donc impliqué dans la modulation des mécanismes cellulaires et moléculaires de la réaction gliale.

  • Titre traduit

    ˜The œrole of the transcription factor RORalpha in the glial reaction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([166] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 91-105. 396 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.