En quoi le niveau de connaissance médicale et la position des médecins respectent-ils ou non le consentement des patientes dans le cadre du dépistage de la Trisomie 21?

par Romain Favre

Thèse de doctorat en Éthique médicale

Sous la direction de Grégoire Moutel.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le but de ce travail est d'évaluer le niveau de connaissance de la population médicale dans le dépistage de la trisomie 21 par l'échographie du premier trimestre (Echo) et par la prescription des marqueurs sériques (MS), ainsi que les positions personnelles des soignants face à ces deux tests de dépistage. Puis, nous évaluons le retentissement de ces deux paramètres sur le consentement de leurs patientes. 276 médecins ont répondu au questionnaire. Ces médecins sont très favorables au dépistage par l'Echo (92. 4 %), mais leur niveau de connaissance est mauvais, seuls 35. 5 % ont un niveau suffisant. 18. 8 % ont une position automatiste ou dirigiste face à leurs patientes. Seuls 31. 9 % sont dans une position pouvant favoriser le consentement de leurs patientes. Seuls 57. 9 % sont favorables aux MS. Par contre leur niveau de connaissance est meilleur, soit 57. 2 % des médecins ont un niveau de connaissance satisfaisant. Seuls 6. 9 % des médecins sont dans une position de prescription automatique. Trois facteurs indépendants influent favorablement sur cette position du médecin face à sa patiente, les médecins hospitaliers, les spécialistes et la pratique médicale dans une ville de taille importante. Un deuxième questionnaire a été rempli par les patientes de ces mêmes médecins, soit 434 questionnaires complets. Seules 24. 2 % des patientes sont réellement consentantes à l'Echo. La majorité, soit 69. 4 % y sont favorables, mais ont un mauvais niveau de connaissance. 6. 2 % des femmes n'y sont pas favorables. 76 % acceptent ce test de manière aveugle. 38 % des patientes sont consentantes aux MS. Toutefois, 64. 5 % ont une acceptation aveugle. Le niveau de connaissance des médecins influe directement sur celui de leurs patientes concernant l'Echo, ceci n'est pas retrouvé pour les MS. L'attitude du médecin face aux 2 tests influe sur l'attitude de leurs patientes. Finalement, les médecins favorisant le consentement de leurs patientes ont un plus grand nombre de patientes consentantes à l'Echo et non pas aux MS. Les facteurs pouvant expliquer ce faible niveau de consentement sont discutés, en particulier la difficulté d'autonomie des patientes en l'absence d'alternative réelle à l'interruption médicale de grossesse.

  • Titre traduit

    How the medical knowledge and position about Down syndrome screening influence the level of informed consent of their patients


  • Résumé

    We evaluate the knowledge of the doctors in prenatal screening for Down syndrome (DS) using first trimester ultrasound screening (USS) and maternal serum screening (MSS) as well as there personal positions regarding these two tests. In a second time, we evaluate the relationship of these two parameters on the level of informed consent of their patients. A first questionnaire was sent to the professional. 276 doctors have answered back. They are clearly in favour of USS (92. 4 %), but theirs knowledge are very low, only 35. 5 % have a good level. 18. 8 % have a partisan position towards theirs patients. Only 31. 9 % are in a position promoting theirs patients' consents. The MSS is less appreciated by the doctors, only 57. 9 % are in favour of this test. On the other hand theirs test's knowledge are better. 57. 2 % of the practitioners have a good level. Only 6. 9 % of these doctors are partisan. Three independent factors have a favourable influence on the patients: the hospital's practitioners, the obstetricians and the professional working in a large city. 434 questionnaires were filled by the patients. Only 24. 2 % of the patients have an informed consent to USS. 69. 4 % are favourable, but have poor knowledge. 6. 2 % are not in favour of this test. 76 % of the patients agree blindly. The MSS have a higher rate of informed consent, 38 %, but 64. 5 % agree blindly. Concerning USS, the doctor's knowledge influence directly the knowledge's level of their patients. The attitude of the professionals for both tests have an influence on the maternal attitude. Finally, for the ultrasound screening the autonomist position of the medical population have a positive impact on the rate of informed consent of their patients. The factors who could influence on the low rate of informed consent are discussed, in particular the impossible patient's autonomy because of the absence of alternative to medical termination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 83-85

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7506
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.