Les imaginaires satanique et païen : le cas de la musique métal extrême : une volonté de puissance schizomorphe

par Nicolas Walzer

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .

Le jury était composé de Michel Maffesoli, Jean-Paul Willaime, Bruno Duriez, Jean-Marie Seca.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Willaime, Bruno Duriez.


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat de sociologie traite de la prégnance des imaginaires satanique et païen dans notre société en prenant le cas d'une musique jeune et actuelle : le métal extrême. Né en 1970, le métal est une radicalisation du rock, le métal extrême est lui-même une radicalisation du métal. Elle est de plus en plus populaire si l'on en croit la première place à l'Eurovision d'un groupe de métal finlandais en 2006. Nous l'étudions ici par le prisme de ses musiciens et de la production musicale. Cette thèse revient, en trois grandes parties divisées en six chapitres, sur l'histoire du métal extrême et sa logique ascensionnelle, la typologie de ses musiciens (initiation, formation, confirmation), la marginalité culturelle de cette tribu postmoderne et enfin sur la question des rapports entre satanisme/paganisme et métal extrême - conclusions déjà partiellement ébauchées lors d'un stage à la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires. Les conclusions scientifiques du travail reviennent en détail sur la portée du traitement médiatique partial accordé au phénomène du métal en France.

  • Titre traduit

    Satanic and pagan imaginaries : extreme metal music : a schizomorphic will to power


  • Résumé

    This thesis deals with the pregnancy of satanic and pagan imaginaries in our society, considering the case of young and topical music : extreme metal. Born on 1970, the metal is a rock's toughening and the extreme metal is itself a metal's one. It's getting more and more popular at the sight of the first place occupied by the Finnish metal group in Eurovision 2006. We study it here by its musicians prism and music production. This thesis comes back, in three major parts divided into six chapters, on the extreme metal history and its logical ascensional, its musicians' typology (initiation, training, confirmation), the cultural marginality of this postmodern tribe and at last the issue on the relationship between satanism/paganism and extreme metal - findings are already draft at the time of our vocationnal training at Mission Interministerielle de Vigilance et de Lutte centre les Derives Sectaires. Scientific findings of this issue return in detail the significant range of the biaised media's treatment awarded to this metal's phenomenon in France.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (781 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 639-650. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.