La passion amoureuse : un mythe identitaire moderne

par Anne Hélias

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .


  • Résumé

    La passion amoureuse définie comme une histoire d'Amour interdit ou impossible entre deux êtres, ou d'un être pour un autre, et qui se termine mal, sera ici approchée comme un mythe identitaire moderne. Il s'agira d'étudier ses récits à partir de la littérature principalement (de Tristan et Iseult à Belle du Seigneur), mais aussi à partir de quelques adaptations cinématographiques et d'entretiens. Nous verrons que ce récit se compose sous le schème de la renaissance. Ses trois mythèmes correspondent en fait aux trois étapes des rites de passage tels que définis par Van Gennep, et ses différentes « figures » relèvent de l'archétype de la renaissance. Le vécu amoureux comme expérience initiatique est alors ce qui peut donner sens à la vie. Cette étude met aussi en évidence l'importance des mythes et de l'imaginaire dans notre société et interroge le discours amoureux actuel.

  • Titre traduit

    The passionate love : a modern identity myth


  • Résumé

    The passionate love defined as a banned or impossible love story between two individuals, or by an individual for another, which end badly, will here be covered like a modern identity myth. The love stories will be looked at through the angle of literature (from Tristan et Iseult to Belle du Seigneur), but also through movies and interviews. We will see that this story will be covered under the theme of the birth. Its three themes correspond to the three transition rituals as defined by Van Gennep, and its "characters" are the archetype of the birth. The lived love as an initiatory experience may be what gives a meaning to the life. This study highlights the importance of myths and imaginary in our society and raises questions on today's love speeches.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (914 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 792-810

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11923
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.