Pratiques et représentations afrocentristes chez les Africains-Américains : usages sociaux des origines et de la différence ethnoculturelle dans un itinéraire collectif de revalorisation, de ré-enchantement et d'affirmation de puissance

par Christine Tully-Sitchet

Thèse de doctorat en Anthropologie et sociologie

Sous la direction de Dominique Desjeux.

Soutenue en 2007

à Paris 5 , en partenariat avec Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (laboratoire) .

Le jury était composé de Denys Cuche, Babacar Sall, Jean-Pierre Hassoun, Anne Raulin.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Hassoun, Anne Raulin.


  • Résumé

    Cette recherche anthropologique et micro-sociologique porte sur une manifestation contemporaine de l'afrocentrisme inscrite dans un projet de contre-acculturation qui prend la forme d'une africanisation. En recourant à des pratiques et représentations afrocentristes, les acteurs affirment de façon ostensible leur attachement à ces origines ancestrales lointaines. Nous examinons l'africanisation du cheveu, du vêtement et du prénom, ainsi que le voyage en Afrique et la Kwanzaa. Est abordée la question des usages sociaux des origines et de la différence ethnoculturelle. L'analyse révèle que l'afrocentrisme représente une stratégie compensatoire et contestataire qu'un groupe oppose à un malaise lié à une amputation de mémoire collective et au traitement discriminatoire raciste. Cette reprise d'initiative s'inscrit dans un itinéraire de revalorisation, de ré-enchantement et d'affirmation de puissance au cours duquel l'acteur tente de transformer une souffrance en créativité positive.

  • Titre traduit

    Afrocentric practices and representations among African-Americans : origins and ethnocultural differences as a means for a collective assertion of self-worth, re-enthrallment and empowerment


  • Résumé

    This anthropological and microsociological research is concerned with a contemporary manifestation of Afrocentrism that puts into play a project of counter-acculturation taking on the form of africanization. Actors develop afrocentric practices and representations and assert in a conspicuous manner their connection to these distant ancestral origins. The africanization of hairstyle, clothing and first name are examined, as are the journey to Africa and Kwanzaa. The way actors make use of origins and ethnocultural differences is looked at. Our research reveals that Afrocentrism embodies a strategy of compensation and dissent by which a group responds to memorial and identity unease linked to a gap of memory and to racist discriminatory treatment. This multifaceted compensatory strategy defines a renewal of initiative marked in a path to collective assertion of self-worth, re-enthrallment and power. A path, wherein the actor attempts to transform suffering into positive creativity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (427 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 387-410

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12001
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.