La reconnaissance des émotions faciales : développement chez l'enfant sain et épileptique

par Nathalie Golouboff

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Nicole Fiori et de Isabelle Jambaqué.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail consiste (1) à mettre au point un test de reconnaissance des expressions faciales pour enfants (le TREFE) afin d'évaluer leur capacité à reconnaître 5 émotions de base (la joie, la peur, la colère, le dégoût, la tristesse) et la neutralité, (2) à décrire les trajectoires du développement normal de la reconnaissance des émotions faciales chez 279 sujets sains âgés de 7 à 25 ans et (3) à évaluer l'impact d'une épilepsie partielle sur le développement de cette compétence chez 37 enfants et des adolescents e��pileptiques. Dans la population normale, les résultats révèlent que la capacité à reconnaître les émotions faciales est fonctionnelle à l'âge de 7-8 ans et qu'elle s'affine jusqu'à l'âge adulte. Chez les patients, les résultats montrent un impact de Fépilepsie et de sa topographie sur le développement de cette compétence dès l'enfance. Comme chez l'adulte, l'épilepsie temporale à début précoce est associée à des déficits de reconnaissance de la peur.

  • Titre traduit

    Facial emotion recognition : development in healthy children and children with epilepsy


  • Résumé

    The aim of this research is (1) to develop a new facial emotion recognition test for children (the TREFE) to assess their ability to recognize 5 basic emotions (happiness, fear, anger, disgust, sadness) against neutrality (no emotion), (2) to describe the normal developmental trajectories of facial emotion recognition in 279 healthy subjects aged from 7 to 25 and (3) to investigate the impact of epilepsy on the development of this competence in 37 children and adolescents with partial epilepsy. In the normal population, results reveal that the ability to recognize emotions in facial expressions is functional from pre-adolescence (7-8 years) and improves until adulthood (16-25 years). In patients, results show the impact of epilepsy and its topography on the development of emotion recognition from childhood. As in adults, early-onset temporal lobe epilepsy is associated with impairments in fear recognition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 f.; 1 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11722
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.