Le carrefour du meurtre de Laïos : hystérie, ravage et démence ou la transmission d'une non transmission

par Marie Gaignard

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de Colette Rigaud.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .


  • Résumé

    A partir de la « Mutterbindung » freudienne, et du concept lacanien de « ravage », cette recherche invite à une nouvelle exploration de la dyade mère-démente/fille aidante, conduisant à ré-interroger la notion de structure perverse par là même, les soubassements pervers et paranoïaque dans l'hystérie, les liens entre hystérie et ravage. Par extension, le ravage comme trait structural. Dans le champ de la clinique et de la psychopathologie, une abondante littérature évoque à propos de cette dyade une « mise en acte du fantasme de renversement des générations » : formule risquée obligeant à revenir sur les concepts de fantasme et de passage à l'acte. Le retour d'une femme vers sa mère du côté de la sublimation n'est possible qu'à condition qu'elle pose le déni qu'elle ne saurait se présenter comme détentrice du phallus. La fille-aidante en position phallique ou bien fétiche conduit à s'interroger sur le déclenchement de la démence chez la mère qui se défendrait d'une bascule perverse venant ainsi définitivement aliéner la fille dans le ravage. Dans le même temps, cette thèse présente le « maternel » et le «féminin » à partir d'une extraterritorialité d'approches : philosophique, religieuse, artistique et littéraire.


  • Résumé

    From the freudian "Mutterbindung" and the lacanian concept of "ravage", this research invites to explore the relation between a mother suffering of dementia and her caregiver daughter, leading us to question again the concept of perverse structure consequently perverse and paranoiac bases in hysteria, the links between hysteria and "ravage". By extension, "ravage" as a structural feature. In the psychopathological framework, an important literature is mentioning about this dyad an "acting-out of the phantasy which represents the reversal of the mother and daughter's positions": a risky formula, forcing to return and explore the concepts of phantasy and acting-out. The daughter's return to her mother, on side of sublimation, is possible at the condition she would disown that she could not be in possession of the phallus (lacanian concept). The caregiver-daughter in a phallic or a fetish position is leading us to question about the setting of the mother's dementia as a defence against a perverse bascule which would alienate the daughter once and for all. This research is also exploring the "maternal" and "feminine" since an extraterritoriality of approaches: philosophy, religion, arts and literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 252-257

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.