Circumnavigations : la construction sociale de l'identité en ligne

par Stéphane Hugon

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .

Le président du jury était Bernard Valade.

Le jury était composé de Michel Maffesoli, Bernard Valade, Patrick Tacussel, Patrick Watier, Philippe Mallein.


  • Résumé

    A partir d'une investigation de terrain auprès d'usagers de l'Internet, la thèse propose de considérer le succès des communications en ligne (chat, blog) comme un indice d’une modification profonde de notre société, affectant notamment la construction sociale de l'identité et la nature du lien social. La thèse pose l'hypothèse que le succès de ces formes sociales doit à la présence d’un imaginaire qui lui est antérieur, un imaginaire de la dérive et de la navigation, présent dans les témoignages des usagers rencontrés. Et dans tout un pan de la culture européenne. En outre, l'expérience de l’internaute est inséparable d’un rapport à la machine. Si l’histoire sociale de la technique a longtemps été le lieu d'une pensée critique sur l'arraisonnement de l'individu, il semble que les réappropriations sociales des ordinateurs donnent le signe d’une forme de réenchantement par la création de lien social et d'une culture résolument orientée vers le ludique et l’onirique.

  • Titre traduit

    Social construction of on-line identities


  • Résumé

    Starting from an investigation of ground near users of the Internet, the thesis proposes to regard the success of the communications on line(chat, blog) as an evidence of a deep change of our society, in particular affecting social construction of the identity and nature of the social bond. The thesis poses the assumption that the success of these social forms is linked to the presence of imaginary which is former for him, imaginary drift and navigation, present in testimonys of the users met, and in a whole side of the European culture. Moreover, the experiment of the Net surfer is inseparable from one report/ratio to the machine. If the social history of technics were the place of a critical thought a long time on the boarding of the individual, it seems that the social re-appropriations of the computers give the sign of a form of réenchantement by the creation of social bond and of a culture resolutely directed towards the ludic one and the oneiric one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (453 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 424-437. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10489
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.