Le hammam dans la ville marocaine : un art, une culture

par Aïcha Khattabi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .

Le président du jury était André Akoun.

Le jury était composé de Michel Maffesoli, André Akoun, Ricardo Ferreira Freitas, Martine Xiberras.


  • Résumé

    Le hammam est une organisation sociale et architecturale dont la sociologie permet d’ouvrir un espace à la réflexion. L’art hammamien au Maroc est une manière de construire la culture du temps et du corps féminin, indissociable de la sociologie urbaine et de la compréhension phénoménologique de la vie quotidienne. C’est un ordre social qui harmonise la Cité arabo-musulmane et rend compte de son espace urbain sans réduire ce type à des invariants formels détachés de leur origine sociale ou historique. Il permet une anthropologie de l’espace dont le subtil partage dessine le contour d’un comportement collectif et présente l’identité et l’histoire culturelle des villes marocaines. Une présentation ethnologique (ritualités et mythes) montre la réalité de l’imaginaire marocain où la tradition perdure mais repensée pour se préserver de l’arbitraire. Donc, cet espace permet la conjonction des diverses potentialités et des formes de subjectivités principalement la nudité qui renvoient à la liberté de l’individu.

  • Titre traduit

    The hammam of the Moroccan cities : art and culture


  • Résumé

    The hammam is a social and architectural organization whose sociology makes it possible to open a space with the reflexion. The Art hammamien in Morocco is a manner of building the culture of time and female, indissociable body of urban sociology and phenomenologic comprehension of the everyday life. It is a social order which harmonizes the City arabo-Moslem woman and gives an account of her urban space without reducing this type to detached formal invariants of their social or historical origin. It allows an anthropology of the space whose subtle division draws the contour of a collective behavior and presents the identity and the cultural history of the Moroccan cities. An ethnological presentation (ritualities and myths) shows the reality of the imaginary Morrocan where the tradition perdure but reconsidered to preserve the arbitrary one. Therefore, this space allows the conjunction of the various potentialities and the forms of subjectivitys mainly nudity which return to the freedom ofthe individual.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (549 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 528-544

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10440
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.