Les mouvements de libération entre résistance et terrorisme : le cas du Hezbollah et du Hamas

par Abbas Chamas

Thèse de doctorat en Droit international

Sous la direction de Edmond Jouve.

Soutenue en 2007

à Paris 5 .


  • Résumé

    Après le 11 septembre 2001, le monde a vu se déclencher un nouveau conflit jamais connu auparavant avec cette intensité : « la guerre contre le terrorisme ». Celle-ci a commencé en Afghanistan, bastion et refuge d’Al Qaida, responsable présumé des attaques qui ont frappé New York et Washington. Elle s’est poursuivie en Irak, accusé d’établir des liens avec des réseaux terroristes, constituant selon la doctrine américaine « une menace » contre la sécurité des Etats-Unis d’Amérique et de leurs alliés Israël. Dans ce même ordre d’idées, Israël a mené des offensives contre des mouvements de libération comme le Hezbollah libanais et le Hamas palestinien au nom de « la guerre contre le terrorisme ». Transformer des mouvements de résistance anticoloniaux classiques et des régimes laïques en cibles de cette guerre au même titre qu’Al-Qaida et d’autres réseaux criminels, a représenté plus qu’une erreur : une catastrophe. Le risque d’amalgame entre terrorisme et mouvements de libération nationale est au centre des débats sur la définition du terrorisme depuis fort longtemps. La présente thèse intitulée « les mouvements nationalistes entre résistance et terrorisme, le cas du Hezbollah et du Hamas » porte sur la confusion entre les deux notions.

  • Titre traduit

    National liberal movements between terrorism and resistance. Hezbollah and Hamas


  • Résumé

    After the events of the 11th of September 2001, the world has witnessed an unexpected fierce struggle (war against terrorism), this war started in Afghanistan, the center and shelter of Qaeda which is accused of attacking New York and Washington, then it transferred to Iraq which is also accused of taking part in supporting and helping these terrorist attacks, which threatens the United States of America and its ally Israel. Under the same title (war against terrorism), Israel has made a war against national liberal movements as, the Lebanese resistance Hezbollah, and the Palestinian one Hamas. Transforming the resisting national liberal movements against colonization to a target of such a war and comparing them to Al Qaeda and other terrorist organizations is more than a mistake but a disaster. This mix between terrorism and resistance is the thesis of my dissertation entitled (national liberal movements between terrorism and resistance, Hezbollah and Hamas).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (426 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 244-251. Index. Chronol.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque universitaire Jeanne Chauvin (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Académie des sciences d'outre-mer (Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH / 29

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.