Récriture et création, dans "Vies imaginaires" de Marcel Schwob

par Bruno Fabre

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Vies imaginaires (1896) de Marcel Schwob a longtemps souffert de l’image de conteur érudit accolée au nom de l’auteur et de l’absence d’originalité qui lui fut reprochée. Notre étude cherche à montrer l’importance de ce livre dans l’histoire de la biographie, en le confrontant à ses modèles et aux oeuvres des devanciers de l’écrivain. En rupture avec la biographie référentielle et scientifique, Vies imaginaires s’inscrit dans une filiation d’oeuvres anglaises qui ont conduit l’auteur à renoncer à l’exemplarité et à l’exigence de vérité propres au paradigme classique du genre. La plupart des textes exploités par l’écrivain pour réinventer la vie de ses protagonistes sont des oeuvres littéraires, des biographies ou des traductions en langue anglaise. L’inventaire du matériau intertextuel exploité et l’étude de sa récriture révèlent une appropriation multiple de ces écrits par Schwob et met en lumière la créativité de l’écrivain. Le retraitement de biographies préexistantes et la réinterprétation de personnages empruntés à l’Histoire aboutissent à l’élaboration d’un livre radicalement nouveau, dont la genèse, les principes d’écriture, la composition et l’imaginaire manifestent une création originale et personnelle qui ouvre la voie aux fictions biographiques du XXe siècle.

  • Titre traduit

    Re-writing and creation in Vies imaginaires [Imaginary Lives] by Marcel Schwob


  • Résumé

    Marcel Schwob’s Vies imaginaires suffered for a long time from the image of a learned storywriter tied to Schwob’s name and from a lack of originality he has been criticized for. Our study attempts to show how important this work is in the history of biography, by comparing it to its patterns and with the writer’s precursors’ works. Being at odds with the referential and scientific biography, Vies imaginaires is in line with a relation of English works which led the author to renounce the exemplary nature and the requirement for truth peculiar to the classic paradigm of the genre. Most of the texts used by the writer to reinvent his protagonists’ life are literary works, biographies or translations into English language. The listing of the intertextual material used by the author and the study of its rewriting reveal how Schwob is appropriating these works and bring the writer’s creativity out. The reprocessing of former biographies and the reinventing of characters borrowed from History are coming to the elaboration of a completely new work, the genesis, the writing principles, the composition and the imaginary form of which are pointing out an original creation of his own which is taking the lead to the biographical fictions of the 20th century.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par H. Champion à Paris

L'art de la biographie dans "Vies imaginaires" de Marcel Schwob


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (574 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 477-559. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BUT 6846

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10748
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'art de la biographie dans "Vies imaginaires" de Marcel Schwob
  • Dans la collection : Romantisme et modernités , 129 , 1169-2944
  • Détails : 1 vol. (374 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2058-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [345]-363. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?