La fabrique des "petits romantiques" : études d'une catégorie mineure de l'histoire littéraire

par Mélanie Leroy-Terquem

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Françoise Mélonio.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les « petits romantiques » constituent une catégorie mineure et controversée de l’histoire littéraire. L’identité des auteurs qu’elle regroupe et la pertinence d’un tel regroupement n’ont en effet cessé d’être mises en question depuis sa création à la fin du XIXe siècle. Notre étude interroge la fabrique de cette catégorie problématique en confrontant deux perspectives distinctes. La première s’attache à retracer l’histoire de son invention et de ses mutations en explorant les discours successifs qui la façonnent – celui des mémorialistes et des bibliophiles du XIXe siècle, celui des historiens de la littérature ou encore celui des surréalistes. La seconde s’efforce de reconsidérer la catégorie de « petits romantiques » sous l’angle générationnel : l’analyse du contexte politique, économique, social et littéraire dans lequel prennent place les membres de la génération littéraire dite de 1830 permet d’éclaircir les raisons de l’échec de ces auteurs ensuite relégués dans les marges de l’histoire.

  • Titre traduit

    Understanding the "petits romantiques" : study of minor category of literary history


  • Résumé

    The expression « petits romantiques » refers to a minor and controversial category of literary history. Since its creation at the end of the XIXth century, it gave rise to strong criticism concerning the identity of the authors thus designated and the validity of their gathering. Our study questions such a problematical category by confronting two different perspectives. The first one draws the history of its invention and mutations, from the XIXth century memorialists and bibliophiles to the XXth century historians of literature and surrealist writers. The second one reconsiders the category of « petits romantiques » from a generation angle : the political, economic, social and literary context in which the generation of 1830 appears explains the failure of writers that are doomed to the margins of history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (502, 242 f.)
  • Annexes : 989 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6826/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10556
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.