Le verset dans la poésie française des XIXe et XXe siècles : naissance et développement d’une forme

par Carla Van Den Bergh

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Murat.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le verset poétique semble une spécificité francophone de la poésie du XXe siècle, à l’origine floue. La première partie de ce travail retrace son évolution historique, depuis son origine psalmique et les traductions des psaumes jusqu'au verset poétique du début du XXe siècle. L'ouvrage de Lowth sur la poésie hébraïque constitue une étape théorique décisive qui définit le verset psalmique par un principe de parallélisme interne. Ces propriétés formelles sont alors transférées au paragraphe dans la sphère littéraire dès le XIXe siècle. Le verset accompagne l’évolution du long poème en prose épique ou philosophique d’origine biblique vers le genre du petit poème en prose, et notamment la ballade au milieu du XIXe siècle. Identifié au couplet en prose, le verset est d'abord perçu à la fin du XIXe siècle comme un découpage de la prose nombreuse. Au début du XXe siècle, il est ensuite ramené par les poètes vers-libristes symbolistes au vers libre long, sur le modèle puissant de l’oeuvre de Claudel. Le verset sert de concept opératoire dans la théorie poétique du XXe siècle, en tant que forme intermédiaire entre vers et prose. Le parallélisme morphosyntaxique et ses variantes permet de le relier à son origine psalmique et d’éclairer le rythme spécifique du verset poétique des oeuvres de Claudel, de Segalen, de Saint-John Perse et de Senghor analysées en deuxième partie. Ni vers libre long, ni paragraphe amorphe, le verset poétique est régi par un principe de récursivité rythmique.

  • Titre traduit

    "Verset" in 19th and 20th century French Poetry : birth and evolution of a poetical form


  • Résumé

    Poetic verset appears to be a francophone specificity of 20th century poetry. Its origins remain approximate. The first part of this thesis provides an overview of its historical evolution since its psalmic origin and translation of psalms to poetic verset at the beginning of the 20th century. Lowth’s work on Hebraic poetry is a decisive theoretical milestone which defines psalmic verse through the internal parallelism principle. These formal properties are transferred to the paragraph in the 19th poetry. Verset goes alongside the evolution of long poem in epic prose or philosophy of biblical origin to short prose poem, including ballad in the middle of the 19th century. Identified as prose stanza, verset is first seen at the end of the 19th century as a cutting out of rhythmical prose. At the beginning of the 20th century, verse is brought back by "vers-libristes" symbolists to long free verse, following Claudel's work’s powerful model. Verset is used as an operating concept in 20th century theoretical poetry, as an intermediary between prose and line. Morphosyntaxic parallelism and its variance make it possible to link it to its psalmic origins and reveal the specific rhythm of poetic verset found in works by Claudel, Segalen, Saint-John Perse and Senghor, which are analysed in the second part of this thesis. Neither amorphous free verse nor amorphous paragraph, poetic verset is governed by a principle of recursive rhythmic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (786 f., 4 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. [733-786]. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6804

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10588
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.