L'imaginaire des Pays-Bas dans la littérature française du XIXè siècle

par Kim Andringa

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    L’imaginaire des Pays-Bas se rapproche d’un agrégat mythoïde. Le corpus véhicule une imagerie superficielle et pittoresque, construite autour de sources touristiques, picturales et historiques. Les conventions du tourisme en renforcent le caractère stéréotypé et anachronique. L’anachronisme caractérise aussi les images empruntées aux tableaux de l’école hollandaise et à quelques historiens de l’art. Le réalisme est surtout apprécié lorsqu’il est mêlé de poésie, comme chez Rembrandt qui révèle la frontière entre réel et rêve. L’Histoire fournit aux auteurs des épisodes héroïques ou dramatiques et des légendes traduisant le caractère national ou la lutte contre les eaux. À l’aube du 20 siècle, l’imaginaire des Pays-Bas devient plus introspectif. Les changements sociétaux et surtout l’industrialisation remettent en cause la place de l’homme. Nous avons soumis trois groupes d’images à une analyse symbolique. D’abord celui des habitations miniaturisées, exprimant un désir d’intimité et de refuge hors du temps non satisfait. Le second se rattache à la peinture qui devient miroir. Ces images frontières d’un espace inaccessible expriment le même désir déçu. Les images marines véhiculent à la fois des idées progressistes et la peur du machinisme. L’illusion du fantastique et de la fantasmagorie permet de surmonter les échecs rencontrés par les figures de l’intimité. À l’industrialisation, aux changements de la société moderne, au tourisme de masse aussi, l’auteur va opposer son expérience imaginaire du monde et à travers sa description, il va donner une image sur-référentielle révélatrice de ses rêves et désirs.

  • Titre traduit

    The Imagination of the Netherlands in the French literature of the Nineteenth century


  • Résumé

    The imagination of the Netherlands comes close to a mythoid aggregate. The corpus transmits a superficial and picturesque imagery, based on tourist, pictorial and historical sources. The tourist conventions reinforce its stereotypical and anachronistic nature. The anachronism is also typical of the images borrowed from paintings of the Dutch school and a few art historians. Realism is most appreciated when poetically tinged, as with Rembrandt who reveals the boundary between dream and reality. History provides the authors with heroic or dramatic episodes, as well as with legends expressing national character and the struggle against the waters. At the dawn of the 20th century, the imagination of the Netherlands becomes more introspective. Societal changes and especially the industrialisation put the place of man in question. We have subjected three groups of images to a symbolical analysis. First, the group of miniaturised dwelling places, that express a unfulfilled desire for intimacy and a refuge out of the time. Then, a group related to the painting as a mirror. These boundary images of an inaccessible space express the same disappointed desire. The sea images express progressive ideas as welle as fear of mechanization at the same time. The illusion of the fantastic and the phantasmagoria make it possible to vanquish the setbacks suffered through the figures of intimacy. Against the industrialisation, against the changes of modern society, as well as against mass tourism, the author will oppose his imaginary experience of the world, and through his description will give a autoreferential image, revealing of his dreams and desires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (380 f.)
  • Annexes : 229 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6787

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10526
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.