La critique d’art sous le consulat et le Ier Empire (1799-1815)

par Irène Perret

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude a pour but d’analyser et de définir ce qu’est la critique d’art sous le Consulat et le Premier Empire durant les quinze premières années du dix-neuvième siècle, depuis le Coup d’Etat du 18 Brumaire an VIII jusqu’à la chute de Napoléon 1er et de l’Empire et le retour des Bourbons au pouvoir. S’appuyant sur les articles de journaux, les brochures satiriques et les ouvrages sur l’art, parus durant cette période, cette étude traite de l’ensemble des expositions parisiennes qui ont eu un impact sur le public et la critique, qu’il s’agisse d’expositions particulières, des Salons, des concours artistiques organisés par les gouvernements en place, entre 1800 et 1815. La personnalité de Napoléon Bonaparte, sa politique artistique marquée par la propagande, les conséquences de la censure exercée par les régimes sur la presse et les événements historiques successifs se révèlent à travers la critique d’art qui semble ainsi refléter la société consulaire et impériale, aspect essentiel pris en compte dans cette recherche. Une analyse est faite également des critiques d’art eux-mêmes, auteurs de ces écrits, qu’ils soient anonymes ou emblématiques de l’époque comme par exemple Jean-Baptiste Boutard, Pierre Jean-Baptiste Chaussard, Victorin Fabre, Charles-Paul Landon, François-Guillaume Ducray-Duminil ou encore Fabien Pillet. Cette étude s’intéresse aux idées et aux combats esthétiques, à l’évolution de l’art ainsi qu’au travail d’écriture des critiques, utilisée comme un instrument littéraire.

  • Titre traduit

    Art Criticism under The Consulate and The First Empire (1799-1815)


  • Résumé

    This study aims at analysing and defining art criticism under The Consulate and The First Empire, during the first fifteen years of the 19th Century, from the 18 Brumaire an VIII to the fall of Napoleon’s Empire and the Bourbons return. Based on newspaper articles, satirical pamphlets and art books published during that period, this analyse deals with all the Paris exhibitions between 1800 and 1815 wich had some impact on the public and critics -private exhibitions, Salons or artistic competitions organized by the Government. Napoleon’s personality, his artistic policy, maked by propaganda, the consequences of the censorship on the press and various historical events are revealed through art criticism wich is thus a reflection of that era and a major theme in this research. Besides, art critics are analysed, wether anonymous or emblematic ones, such as Jean-Baptiste Boutard, Pierre Jean-Baptiste Chaussard, Victorin Fabre, Charles-Paul Landon, François-Guillaume Ducray- Duminil and Fabien Pillet. This study is interessed in ideas and artistic contests, art evolution, as well as critics’ work used as a literary instrument.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1583 f.)
  • Annexes : 1485 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6780/1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10400
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3864
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.