Poétique de la relation et de la dissidence dans la poésie indienne contemporaine en anglais et en hindi

par Laetitia Zecchini

Thèse de doctorat en Études anglophones. Poétique

Sous la direction de Pascal Aquien et de Annie Montaut.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette recherche est née du désir de combler le manque de visibilité de la poésie indienne contemporaine en France. Elle se présente comme un travail comparatif entre la poésie indienne de langue anglaise, à travers l’étude des oeuvres d’Arun Kolatkar (1932-2004) et de Keki Daruwalla (né en 1937), et la poésie indienne de langue hindi, à travers celle de Gajanan Madhav Muktibodh (1917-1964) et de Kedarnath Singh (né en 1934). Ces oeuvres illustrent le passage d’une poésie protestataire, ouvertement transitive, à une poésie qui s’écarte de son assujettissement à des idées et de la pression d’événements extérieurs. C’est par une « poétique de la relation », selon laquelle toute identité s’étend dans un rapport à l’altérité et à la diversité, que ces quatre poètes répondent à la fragmentation du champ politique, culturel et social, perçu en termes d’antagonismes et de ruptures au milieu du vingtième siècle en Inde. Cette recherche étudie la relation de la poésie au contexte d’énonciation dans laquelle elle s’inscrit. Celle-ci passe par une forme de dissidence vis-à-vis de l’autorité énonciative que la langue anglaise et la langue hindi représentent, vis-à-vis de l’autorité institutionnelle et vis-à-vis de certains discours idéologiques. Leurs textes sont intertextuels et dialogiques. Ils s’inspirent de l’héritage immédiat de la modernité et de tout un « sous-continent » oral, folklorique, syncrétique et hétérodoxe. Ils déjouent toute tentative d’appropriation exclusive de la langue, du sens, de la vérité, d’une identité ou d’un passé. Cette dissidence poétique est l’instrument d’une conversion du regard, de l’altération et de la pluralisation du réel. En restaurant la poétique, la poésie indienne contemporaine la restaure aussi comme politique.

  • Titre traduit

    The Poetics of Relation and Dissidence in Contemporary Poetry in English and Hindi


  • Résumé

    This research endeavours to make up for the lack of visibility and of academic attention given to contemporary Indian poetry in France. It is a comparative study between Indian poetry in English, focusing on the works of Arun Kolatkar (1932-2004) and Keki Daruwalla (born in 1937) and Indian poetry in Hindi, focusing on the works of Gagajan Madhav Muktibodh (1917-1964) and Kedarnath Singh (born in 1934). Their works illustrate the evolution of Indian poetry from a transitive protestpoetry, to a more indirect dissidence, which keeps away from ideology and from the pressure of outside events. These four poets respond to the dislocation and the fragmentation of the Indian cultural, political and social field in the middle of the twentieth century by giving shape to a « poetics of relation », to borrow a term from Edouard Glissant, which expresses the idea that without the other there is no language for the self. They claim a hybrid heritage, that of the immediate impact of modernity, but also that of a plural and often heterodox « non-literate sub-continent ». They challenge the purity and the closure of the monolithic text, by asserting overlapping, reflexive, dialogic identities and by creating an intertextual, multilingual fabric for their poetry. These plural belongings and plural identities subvert any kind of exclusive understanding of language, of meaning, of the sacred, of the past or of identity. The emphasis is on the conversion of the act of seeing, on revealing rather than on loudly demonstrating, and this poetic conversion is fundamentally political.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (554 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6760/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10724
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.