L’Église, le Temple et la Fabrique : relations sociales et interconfessionnelles à Mulhouse au XIXe siècle

par David Tournier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail se propose d’aborder les relations sociales et interconfessionnelles à Mulhouse depuis son rattachement à la France en 1798 jusqu’en 1870. Il interroge les valeurs de l’élite patronale réformée et l'éthique sur laquelle repose sa cohésion, puis traite des conditions de la réinstallation du culte catholique dans une ville demeurée exclusivement protestante pendant deux siècles. Les rivalités interconfessionnelles liées localement au basculement de l'équilibre démographique se nourrissent du contexte national de confrontation des cultes, et s'accroît au cours du siècle. La catholicité nominale des ouvriers masque certes des disparités d’intériorisation du culte, mais cimente néanmoins le groupe des ouvriers dans le cadre d’une confessionnalisation des rapports sociaux, d'autant que l'assistance aux pauvres est ségrégée selon les cultes. L'émergence d'un sentiment de classe au sein du monde ouvrier est en lien avec la dialectique confessionnelle, et éclot dans les années 1860.

  • Titre traduit

    Church, Chapel and Factory : Social and Interdenominational Relations in Mulhouse during the Nineteenth Century


  • Résumé

    The purpose of the present work is to study the relations between the different social and denominational groups in Mulhouse from its incorporation into France in 1798 to 1870. It inquires into the values of the protestant employers elite, and the ethics upon which its cohesion rests, then studies how catholicism made its return to a city that had remained exclusively protestant for two centuries. The connection must be established between the national context of confrontation between confessions and the local interdenominational rivalries induced by a change in the demographic balance and increasing throughout the century. The denomination of the workers as catholics is indeed a screen for discrepancies in individual creeds, but it still unites the group of the workers in so far as it establishes social relations on a confessional basis, and all the more so as the assistance to the needy is segregated according to cult. The emergence of "class consciousness" among workers is to be linked to the interdenominational dialectic and appears in the 1860s.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (650 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 591-620. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6753/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10716
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.