L’art d’habiter : l’ameublement des hôtels particuliers à Paris au XVIIe siècle

par Nicolas Courtin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Claude Mignot.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Autour d’un corpus de 24 hôtels particuliers parisiens et de 55 inventaires mobiliers qui y ont été dressés entre 1610 et 1716, sont confrontés, pour la première fois, documents d’archives, bâtiments, meubles et iconographie ancienne pour tenter de comprendre la façon d’habiter ces grandes demeures. Les distributions des hôtels sont ainsi précisées : une grande flexibilité des usages apparaît. L’examen des rapports entre les meubles inventoriés et l’enveloppe architecturale des pièces permet ensuite de souligner une grande mobilité des objets, mais aussi l’apparition de la notion d’ensembles décoratifs. L’analyse des prisées, descriptions de première main, apporte, par types de meubles, des informations qui complètent les connaissances actuelles. Il en résulte une très grande variété d’usages, de matériaux, de couleurs, de types et de prix qui évoquent des intérieurs confortables, plus ou moins luxueux selon les personnes, tentant de concilier vie publique et intimité.

  • Titre traduit

    The Art of Inhabiting : the Furnishing of Parisian 17th Century hôtels


  • Résumé

    Using a corpus of 24 hôtels and 55 related furniture inventories drawn up between 1610 and 1716, we compare for the first time archives with original buildings, furniture and pictures, in order to understand the way of living in these specific great houses. Layouts are specified, pointing out a real variety of uses. By examining the relations between furniture and architectural envelopes, we highlight the great mobility of objects, and the rise of the notion of decorative coherence. Furniture estimations allow us to present, type by type, the invaluable informations of these first-hand descriptions, updating today’s knowledge of European furniture placed in Paris interiors. This study brings out a great variety in uses, types, materials, colours, and prices, evoking cosy interiors, more or less sumptuous according to one’s taste and choice between public and private spheres.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Éd. Faton à Dijon

L'art d'habiter à Paris au XVIIe siècle : l'ameublement des hôtels particuliers


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1126 f.)
  • Annexes : 254 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6746/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10426
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Éd. Faton à Dijon

Informations

  • Sous le titre : L'art d'habiter à Paris au XVIIe siècle : l'ameublement des hôtels particuliers
  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • ISBN : 978-2-87844-144-4
  • Annexes : Bibliogr. pp. (366-377). Notes bibliogr. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.