L’imaginaire impérial et la logique de l’histoire : étude des assises du régime du Second Empire

par Juliette Glikman

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'Empire de Napoléon III ne s'est jamais pensé comme second, mais oeuvre à renouer avec une destinée napoléonienne vécue comme unique, frappant du stigmate de l'usurpation les régimes qui ont dirigé la France depuis 1815. La « démocratie impériale » aspire à reforger l'ancienne alliance qui aurait été scellée, en des temps mythiques, entre les Français et leur souverain. Le régime impérial assurerait l'épanouissement de la monarchie tempérée qui serait immanente au sol français, amorce d'un nouvel âge d'or. Rêvant de réconcilier la souveraineté nationale et l'autorité héréditaire, l'idée napoléonienne investit le vote universel d'une vertu régénératrice, qui transfigure le corps électoral. Insufflé par la Providence, le devenir dynastique préexiste à sa consécration plébiscitaire, qui a pour qualité de convertir la multitude en un peuple empreint de vertu. Rempart contre les maux sociaux, le napoléonisme avance ses titres au recouvrement de la moralité publique. Soucieux du cadre imaginaire de ses références politiques, le second Empire n'hésite pas à s'approprier la tradition de l'ancienne monarchie, tout en la conciliant avec l'ordre nouveau issu de la rupture révolutionnaire. La symbolique impériale opère par syncrétisme, assemblant des référents à l'origine dissemblables. La genèse de cette grammaire allégorique favorise une sensibilité politique capable de singulariser la quatrième des races régnant sur la France, supposée la plus légitime puisque le souverain, issu des « entrailles populaires », se fait l'incarnation du sentiment national.

  • Titre traduit

    The Imperial imagination and the logic of history : study of the foundation of the regime of the Second Empire


  • Résumé

    The Empire of Napoleon III never thought of itself as the second but worked towards reviving a Napoleonic destiny considered as unique, striking with the stigma of usurpation the regimes that had governed France since 1815. “Imperial democracy” aspired to forge once more the old alliance that had apparently been sealed, during mythical times, between the French and their sovereign. The imperial regime would ensure that the temperate monarchy, immanent in French soil, flourished in order to initiate a new golden age. Dreaming of reconciliation between national sovereignty and hereditary authority, the Napoleonic idea invested the universal vote with a regenerating virtue that transfigured the electoral body. Instigated by Providence, the dynastic future existed before its plebiscitary ratification, which had the capacity to convert the multitude into a people full of virtue. Acting as a rampart against social ills, Napoleonism extended its claims to the recovery of public morality. Concerned by the imaginary context of its political references, the Second Empire had no hesitation in appropriating the tradition of the old monarchy while reconciling it with the new order arising from the revolutionary rupture. Imperial symbolism operated through syncretism, assembling referents that were originally dissimilar. The genesis of this allegorical grammar encouraged a political sensitivity that was capable of distinguishing the fourth of the races reigning over France, presumed to be the most legitimate since the sovereign, originating from “popular roots”, transformed himself into the incarnation of national sentiment.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Nouveau monde éd. à Paris et par Fondation Napoléon à

La monarchie impériale : l'imaginaire politique sous Napoléon III


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Nouveau monde à Paris

La monarchie impériale : l'imaginaire politique sous Napoléon III

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (959 f.)
  • Annexes : 1006 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6705/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Nouveau monde éd. et par Fondation Napoléon à Paris

Informations

  • Sous le titre : La monarchie impériale : l'imaginaire politique sous Napoléon III
  • Dans la collection : ˜La œbibliothèque Napoléon
  • Détails : 1 vol. (540 p.)
  • ISBN : 978-2-36583-854-2
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Nouveau monde éd. à Paris et par Fondation Napoléon à

Informations

  • Sous le titre : La monarchie impériale : l'imaginaire politique sous Napoléon III
  • Dans la collection : ˜La œbibliothèque Napoléon
  • Détails : 1 vol. (540 p.)
  • ISBN : 978-2-36583-854-2
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.