Donner la vie : prolégomènes à une philosophie phénomènologique de la vie

par Filipe Tereno

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    La possibilité de concevoir la facticité, non pas comme une dimension où des faits "attendraient" d’être saisis par une intellection qui leur fût constitutive, mais comme le mouvement même de l’acte de l’intellection ; cette possibilité, déjà présente chez Husserl, de voir dans le fait donné une intention signifiante, a été rattachée, chez Heidegger, à l’intellection de l’être en général. Elle implique que les actions humaines soient dorénavant une articulation de la compréhension de l’être. Et pourtant, la compréhension de l’être, tout en relevant l’oubli de l’être, manifeste aussi l’oubli d’une difficulté essentielle – comment donner à voir la différence ontologique ? Notre intention, au-delà de vouloir réduire cette différence ou de trouver des thèmes qui contrarient son primat, est de faire de la vie l’ouverture d’une dimension absolument originaire qui soit la condition de toute autre dimension et dont la lumière puisse démasquer les raisons des apories de la phénoménologie et de l’ontologie fondamentale.

  • Titre traduit

    Giving life : Prolegomena to a phenomenological philosophy of life


  • Résumé

    The possibility to conceive the facticity, not as a dimension where the facts stood at the "expectation" of being grasped by an act of intellection that would constitute them, but as the mouvement of the act of intellection itself ; this possibility, already present in Husserl, that looks upon the facts as having a significant intention, has been linked, by Heidegger, to the intellection of the being in general. This possibility makes the human actions to be an articulation of the being’s understanding. However, this understanding, going thoroughly into the forgetfulness of the being, makes at the same time the obscureness of it’s own major difficulty – how can one shows the ontological difference itself ? Our aim, beyond the attempt to reduce or to try to develop a number of topics that would interfere with the primacy of this ontological difference, is to introduce "life" as the most original dimension, as the condition for all others, from where the light could expand itself in a way that the true reasons of the phenomenological and ontological difficulties would became apparent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (511 f.)
  • Annexes : 435 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6678

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10294
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.