Corps à corps urbains : vers une anthropologie poétique de l'anonymat parisien

par Anne Jarrigeon

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Yves Jeanneret.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Bien plus souvent décrié que véritablement analysé, l’anonymat urbain semble constitutif de l’expérience de la grande ville. Son fonctionnement au quotidien met en jeu de manière spécifique le corps, les apparences et la communication non-verbale. Cette thèse dessine les contours d’une poétique de l’anonymat, à la croisée de l’anthropologie urbaine et de la sémiotique et visant à interroger, au-delà des effets de présence des corps dans des espaces urbains particuliers, le statut du voir/être-vu contemporain. La lisibilité des corps est ici resituée dans la dynamique des pratiques interprétatives ordinaires et interrogée dans une perspective phénoménologique qui d’un repli sur le lisible invite à une ouverture au visible. La ville n’y est pas un simple décor ni un ensemble de lieux inertes. Abordée par ses espaces publics, elle propose des situations qui font émerger les enjeux politiques à l’oeuvre aussi bien dans les relations entre les sujets sociaux anonymes que dans les processus de disciplinarisation des corps et des regards. Plusieurs explorations empiriques ont été conduites dans cette recherche qui procède par des focalisations liées aux questionnements théoriques. Les enquêtes ethnologiques, souvent réalisées au moyen du film et de la photographie, s’articulent à une lecture sémiotique de documents, objets, dispositifs, notamment architecturaux, retenus pour l’analyse en raison de leur caractère significatif. La Piazza Beaubourg, le Forum des Halles et le Parc de la Villette ont fait l’objet d’une attention particulière.

  • Titre traduit

    Bodies in urban crowd : Towards a poetical anthropology of Parisian anonymity


  • Résumé

    Urban anonymity is generally more criticised than it is analysed and plays an integral role in the way metropolitan life is experienced. Its daily functioning plays in specific ways on bodies, their appearance and non-verbal communication. This thesis elaborates a poetical approach to anonymity at the junction of urban anthropology and semiotics. It questions the status of seeing and being seen beyond the mere effects of the bodies's co-presence in singular urban places. The bodies readability is recontextualised within the dynamic of daily interpretative practices and put into perspective from a phemonological point of view that focused on a problem of readability offers an opening on visibility. The city is not simply a stage setting nor a collection of inert places. Considered through its public area, it creates situations where the political stakes of relations between anonymous social subjects and the process of "disciplinarisation" of the body and the gaze become manifest. In this study, several empirical investigations are focused on questions intimately bound to the theoretical approach. These anthrophological enquiries, mostly based on cinematographic and photographic material, are linked to a semiotic interpretation of documents, objects, and device, especially architectual device, that are particularly relevant to this analysis. Special attention was given to the Piazza Beaubourg, the Forum des Halles and the Parc de la Villette.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (567 f.)
  • Annexes : 410 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6621/1-2
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris IV. Ecole des hautes études en sciences de l'information et de la communication. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Doc.75

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10385
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.