Politiques de la parole : le Parlement de Paris au XVIe siècle

par Marie Houllemare

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Denis Crouzet.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au XVIe siècle, le parlement de Paris, principale cour souveraine du royaume, a des attributions variées, à la fois législatives et judiciaires. Chargée d’enregistrer les édits royaux, elle peut présenter des remontrances au roi. En tant que tribunal de dernier ressort, elle est aussi un modèle de jurisprudence reconnu dans tout le royaume. Son indépendance et son efficacité suscitent l’admiration, mais, à partir de François Ier, les rois cherchent à limiter son autorité tout en développant d’autres institutions. Comment les gens de justice parviennent-ils à maintenir, voire à renforcer, la légitimité du parlement, alors même que son rôle dans l’État semble se réduire, à cause de l’essor de l’administration royale ? L’étude des différents types de discours prononcés au parlement par le roi, les magistrats ou les avocats révèle que l’autorité de la cour souveraine est construite par le dialogue entre ces différents acteurs. Ils mettent en oeuvre des modèles politiques variés : le parlement est tour à tour considéré comme un sénat, comme un théâtre, comme un temple de justice ou encore comme un forum. À partir de ces multiples représentations, il apparaît que le parlement, dont l’activité vise au maintien de la concorde sociale, participe activement de la mise en scène rituelle de l’État moderne.

  • Titre traduit

    Politics of Speech : the Parlement of Paris during the sixteenth century


  • Résumé

    In the Sixteenth-Century, the Parliament of Paris was considered as the main sovereign court of the realm and used to fulfill both a legislative and a judicial mission. It had to register royal edicts and could remonstrate against or amending royal legislation with which it disagreed. As a sovereign law court, it serves as a benchmark for the assessment of jurisprudence throughout the kingdom. Its independence and its efficiency drew admiration. However, from François Ier onwards, French kings had been trying to challenge its authority, while promoting other institutions. How did the lawyers manage to maintain, and even to strengthen, the Parliament legitimacy, while its state role was declining under the increasing domination of the royal administration ? The sovereign court actually grounded its authority on the dialogue between the king, the magistrates and the attorneys. Hence the studying of their respective speeches in the Parliament is highly valuable. They displayed various sorts of political models : the Parliament was alternatively depicted as a theatre, a temple of justice or a forum. From these numerous representations, one could argue that the Parliament, whose main task was to maintain social harmony, had successfully arrogated for itself a real, share in the ritual staging of the Early Modern State.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Librairie Droz SA à Genève

Politiques de la parole : le Parlement de Paris au XVIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (903 f.)
  • Annexes : 642 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6615/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10438
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Librairie Droz SA à Genève

Informations

  • Sous le titre : Politiques de la parole : le Parlement de Paris au XVIe siècle
  • Dans la collection : Travaux d'humanisme et Renaissance , 479 , 0082-6081
  • Détails : 1 vol. (670 p.)
  • ISBN : 978-2-600-01437-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [609]-654. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.