Poétique et esthétique en Islam médiéval

par Cristina Amalia Tudor

Thèse de doctorat en Littérature arabe médiévale

Sous la direction de Abdallah Cheikh-Moussa.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la question de l’esthétique telle qu’elle est analysée dans les écrits de théorie poétique de l’Islam médiéval (Xe-XIe s. ) et a pour but de distinguer les normes d’une esthétique arabo-islamique classique. Elle se propose également d’analyser la fonction de matrice culturelle qu’a la poésie au sein de la civilisation arabo-islamique classique, afin de déceler une possible influence de la poésie sur les arts visuels. À travers une analyse des normes prosodiques et de l’ornement, telles qu’elles apparaissent dans les ouvrages de poétique, ce travail aborde la dimension esthétique sous ses principaux aspects, comme l’expérience esthétique, l’étude de l’effet d’une oeuvre d’art, le jugement de goût et la critique des styles. En même temps, il essaye de délimiter le domaine de l’art, différent de ceux de la science ou de la religion, ainsi que la manière particulière qu’ont les Arabo-musulmans classiques d’aborder la question de l’esthétique et de l’art. En utilisant une méthode empruntée à l’anthropologie de l’art, cette thèse se propose d’aller à la recherche de la structure profonde des catégories artistiques.

  • Titre traduit

    Poetics and aesthetics in medieval Islam


  • Résumé

    This thesis examines the issue of aesthetics as analysed in poetic theory texts of Medieval Islam (10th and 11th centuries AD), and aims at discerning the norms forming the classical Arabic-Islamic aesthetics. It equally seeks to analyse the role of poetry as cultural matrix in the setting of the classical Arabic-Islamic civilisation, so as to reveal a potential influence of poetry on the visual arts. Analysing the norms of prosody and ornamentation, as they are treated in the works of poetics, this thesis discusses the main aspects of the aesthetics element, such as the aesthetic experience, the study of effect, the judgment of taste, and the critique of styles. At the same time, it attempts to delineate the domain ascribed to art by the Arabic-Muslim classics, as separated of those of science or religion, as well as their particular manner of tackling the issues of aesthetics and art. Applying a method borrowed from the anthropology of art, the goal of this work is to research and put forward the constitutive elements of the profound structure of the artistic categories, as crystallised in Medieval Islam.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 f.)
  • Annexes : 307 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6564

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.