Les cybercafés populaires au Mexique et les jeunes : réponse baroque ou formation non conventionnelle?

par María-Cristina Fuentes-Zurita

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Bernard et de Aurora Elizondo Huerta.

Soutenue en 2007

à Paris 3 en cotutelle avec l'Universidad Autónoma del Estado de Morelos .


  • Résumé

    Cette recherche sur les cybercafés à Mexico vise à comprendre et à expliquer comment les jeunes utilisent ces espaces et quel sens ils leur donnent. L’auteur cherche à savoir s’il s’agit ici d’une réponse baroque ou d’une formation non conventionnelle. Face à la «révolution numérique» cette étude permet de questionner la relation entre les distances technologiques et la construction d’identités subjectives. Les cybercafés s’avèrent être des espaces multiformes, dont les usages et les significations se modèlent selon l’offre et la demande et au travers les interactions entre usagers et entre eux et les operateurs. Comme nouvel espace «entre-deux», le cybercafé permet aux jeunes de constituer leur identité par un processus d’autonomisation et d’apprentissage autodidacte. L’analyse se base sur des observations faites dans 17 cybercafés, sur des entretiens avec opérateurs et jeunes, la constitution d’un corpus photographique. La problématique construite est fondée sur la question suivante :En quoi et Comment l’utilisation et les significations des cybercafés populaires à Mexico permettent-elles aux jeunes de se constituer en sujet social et dans quelle mesure s’agit-il d’une réponse baroque ou d’une formation non-conventionnelle?

  • Titre traduit

    The popular cybercafés in Mexico and young persons : baroque response or non-conventionnal formation?


  • Résumé

    This research on the cybercafés in Mexico aims at understanding and explaining how young people use these spaces and what the meaning attached to them is. The author wants to know if it corresponds here to a baroque response or to a form of non-conventional learning. Facing the “numerical revolution”, this study allows questioning the relation between the technological gaps and the construction of subjective identities. Cybercafés consist of multiform spaces, where the uses and meanings are shaped by offer and demand as well as through the interaction between users, and between them and the operators. As a new space “between-two”, the cybercafé allows young people to construct their identity by a process of self-determination and of independent learning. The analysis is based on the observations made in 17 cybercafés, of interviews with operators and young users, and in the creation of a photographic collection. The issues developed here are based on the following questions. In what and how the way in which the use and the meaning of the popular cybercafés in Mexico allows its youth to become social subjects and to what measure it corresponds to a baroque response or to a form of unconventional education.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (305, 171 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 246-264

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11390
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.