Le lyrisme de Edoardo Sanguineti : première période 1951-1968

par Valérie Thévenon

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Jean-Charles Vegliante.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    À l’aube des années cinquante, le poète néo-avant-gardiste italien Edoardo Sanguineti (1930) a le projet de devenir le père d’une nouvelle forme du genre lyrique. En s’inspirant des innovations du début du vingtième siècle, d’une part la nouvelle mimesis opérée en peinture et en musique (dont les pionniers sont Kandinsky et Schönberg) et d’autre part, les travaux des formalistes russes, notamment la littérarité (Jakobson), Edoardo Sanguineti crée une nouvelle vision du monde dans le domaine littéraire. Sa première œuvre, Laborintus (1956), est le noyau générateur d’une constellation d’œuvres versifiées, prosastiques et dramaturgiques composées jusqu’en 1968 (Erotopaegnia, K. , Purgatorio de l’Inferno, Passaggio, Capriccio italiano, Traumdeutung, T. A. T. , Protocolli, Il giuoco dell’oca). Cette première œuvre contient en puissance ces trois modes de communication qui vont ensuite exploser, telle l’image du Big Bang originel, formant un cosmos autour d’elle. Notre étude, qui est essentiellement linguistique et poétique, propose d’aborder ces œuvres d’un point de vue diachronique et synchronique. C’est ainsi que nous pouvons définir la technique et le caractère très intimiste du lyrisme sanguinetien. L’autobiographisme est lié à la naissance physique des enfants de l’auteur et de sa femme et à la naissance des sujets-sons qui se manifestent dans un nouvel espace onirique, le teatro della mente (théâtre de l’intellect).

  • Titre traduit

    Edoardo Sanguineti’s lyricism : first period 1951-1968


  • Résumé

    At the beginning of the fifties, the Italian neo-vanguard poet Edoardo Sanguineti (1930) has the plan to become the father of a new form of lyric type. By drawing inspiration from the early twentieth century innovations, on one hand new mimesis operated in work of arts and in music (which the pioneers are Kandinsky and Schönberg) and on the other hand, formalists Russians’s works, notably the littérarité (‘literaturnost’ - Jakobson), Edoardo Sanguineti creates a new vision of the world in the literary domain. His first literary work, Laborintus (1956), is the center of a constellation of verses, proses and dramaturgic writings composed until 1968 (Erotopaegnia, K. , Purgatorio de l’Inferno, Passaggio, Capriccio italiano, Traumdeutung, T. A. T. , Protocolli, Il giuoco dell’oca). This first work contains in a very powerfull way these three modes of communication which results in an explosion similar to the original Big Bang, forming the universe. Our study, which is principally linguistic and poetic, offers to approach these writings in a diachronic and synchronic point of view. That is how we can define the technical and the very intimist character of Sanguineti’s lyricism. The autobiographysm is linked between the actual birth of the author and wife’s children and in the birth of the subjects-sounds which manifest themselves in a new imaginary space, the teatro della mente (theatre of intellect).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 285-295

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.