Jeux d'espace et lieux de théâtre : l'œuvre dramatique de Richard Brome (1590?-1652)

par Athéna Efstathiou-Lavabre

Thèse de doctorat en Études du monde anglophone

Sous la direction de Gisèle Venet.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    Longtemps relégué dans les coulisses de l'histoire du théâtre anglais, Richard Brome (1590?-1652) suscite depuis peu un regain d'intérêt. Si les comédies du dramaturge caroléen sont autant de perles irrégulières, elles révèlent néanmoins une indéniable marque de fabrique à travers l'usage récurrent du procédé baroque du théâtre dans le théâtre, ce jeu d'espace par excellence, qui est donc le principal objet de cette étude. Interrogé dans son rapport parfois complexe à l'espace, confronté aux connaissances sur les lieux de théâtre londoniens du XVIIe siècle, le procédé est ensuite mis à nu, disséqué, afin de saisir les mécanismes de la poétique bromienne. L'analyse de l'esthétique du théâtre dans le théâtre débouche sur une mise en perspective des différents rapports mimétiques que les pièces enchâssées entretiennent avec leurs pièces cadres. Sont ensuite considérés les deux groupes consubstantiels du procédé : les comédiens et les spectateurs fictifs, dont les propos donnent naissance à un truculent discours métathéâtral. C'est enfin la fonction de catharsis comique des pièces imbriquées qui est analysée. La réflexion engendrée par le recours au théâtre dans le théâtre permet alors de questionner le théâtre lui-même. Si le dédoublement structurel est également un dédoublement fonctionnel et puisque le théâtre dans le théâtre de Brome vise essentiellement à guérir les spectateurs fictifs des mélancolies qui les accablent, faut-il alors considérer le théâtre de Brome, dans sa globalité, comme un instrument thérapeutique?

  • Titre traduit

    The play-within-the-play and the interplay of spacesin the dramatic works of Richard Brome (1590?-1652)


  • Résumé

    Left in the wings for a long time in the history of English theatre, Richard Brome (1590?-1652) has prompted renewed interest of late. If the Caroline dramatist's comedies are indeed irregular pearls, they reveal nonetheless an undeniable hallmark through the recurring use of the baroque process of a play-within-a-play, the play of space par excellence which is the main object of this study. Examined in its sometimes complex relationship with space and confronted with our knowledge of London theatres in the early 17th century, the process is laid bare and dissected in order to understand the mechanisms of Brome's poetics. The analysis of the aesthetics of a play-within-a-play leads then to putting into perspective the different mimetic relationships that the inset plays maintain with the frame plays. Two consubstantial groups of the process are then considered, that is, the fictional actors and fictional spectators, whose comments give rise to a vibrant metatheatrical discourse. Finally, the function of comic catharsis in the inset plays is analysed. The reflection which the use of a play-within-the-play generates enables us to question theatre itself. If his structural duplication is also a functional duplication, and since Brome's use of a play-within-the-play aims essentially at curing its fictional spectators of the melancholy that affects them, should Brome's theatre in its entirety be considered a therapeutic instrument?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (708 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 517-555. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10747
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.