L' imaginaire du jeu d'échecs et la maîtrise de la complexité : une poétique de l'ordre et du chaos

par Ivan Gros

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’imaginaire du jeu d’échecs et s’appuie sur l’examen d’une centaine de nouvelles et de romans contemporains résumés en annexes. Pour comprendre les mécanismes de création de cet imaginaire, ce travail retrace aussi l’histoire de la métaphore du jeu d’échecs et remonte aux premiers textes de la littérature médiévale. La métaphore du jeu d’échecs, figure de la maîtrise, a pour vocation d’exclure la part aléatoire dans les représentations du monde à l’échelle politique, militaire, cosmologique ou érotique. L’imaginaire se définit comme littérature aléaphobe. La métaphore du jeu d’échecs tombée en désuétude après la Renaissance trouve un regain de vitalité grâce à l’apparition de la figure du joueur d’échecs, variation particulière du mythe du génie. Le roman policier et le roman de science-fiction constituent les bornes d’une poétique de l’ordre et du chaos qui appelle l’étude comparée des métaphores de la complexité et l’exploration d’une écriture expérimentale.

  • Titre traduit

    The imaginary of chess and the control of complexity : a poetics of order and chaos


  • Résumé

    This PhD is about the imaginary of chess and is based upon the analysis of some one hundred contemporary short-stories and novels. In order to understand the creative process at work in the literary use of chess, this PhD also retraces the history of the metaphor of chess and goes back to the earliest medieval texts. The purpose of the metaphor of chess - a figure epitomising control - is to exclude the haphazard dimension of world representations, be it on the political, military, cosmic or erotic scales. The imaginary of chess can be defined as an ‘aleaphobic’ literature. The metaphor of chess, which had become obsolete after the Renaissance, found renewed vitality with the emergence of the character of the chess-player, a particular variation upon the myth of the genius. Finally, the detective and science-fiction novels exemplify a poetics of order and chaos, which calls for a comparative analysis of the metaphors of complexity and an exploration of experimental writing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (621 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.603-621. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10624
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.