Littérature et discours social : regards croisés sur la construction des altérités juive et féminine à Paris, Berlin et Vienne, de la fin du XIXe siècle à l’entre-deux-guerres

par Marina Allal

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gerald Stieg et de Joseph Jurt.

Soutenue en 2007

à Paris 3 en cotutelle avec Freiburg .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est la traduction littéraire d’un imaginaire où se conjuguent antisémitisme et antiféminisme et que nous interprétons comme l’expression d’un code culturel anti-moderniste qui se forma à la fin du XIXe siècle. Exprimant un malaise dans la modernité à travers de grandes métaphores, ce code subira jusqu’à l’entre-deux-guerres des transformations significatives dont les textes se firent plus ou moins le reflet, compte tenu de leur propre positionnement dans le champ littéraire. Nonobstant des évolutions parfois différentes suivant les pays, il s’agit d’un phénomène d’ampleur européenne présentant d’étonnantes similitudes, mises en évidence par la perspective comparative : si le lien entre l’altérité féminine et juive se révèle être un ressort profond des discours d’ostracisme, l’intégration de différents segments du discours social permet d’éclairer la singularité des textes littéraires, leurs ambiguïtés et les stratégies de distanciation mises en œuvre.

  • Titre traduit

    Literature and Social Discourse : Perspectives on the Construction of Jewish and Feminine Alterities in Paris, Berlin and Vienna from the End of the 19th century to the 1930s


  • Résumé

    This thesis examines literary translations in the light of anti-Semitic and anti-feminist representations which are analysed according to an expression of an anti-modernist cultural code. This code, which expressed a discomfort with modernism through a number of grand metaphors, underwent significant transformation throughout the period; this transformation is reflected in various degrees in literary texts, depending on their positioning in the literary field. In spite of country-specific developments, a comparative approach reveals profound similarities in this pan-European phenomenon. Whilst the connection between anti-feminism and anti-semitism can be shown to constitute a profound integral feature of these ostracist discourses, a consideration of the various dimensions of the social discourse allows us to highlight the particularities of the individual literary texts, their specific ambiguities and strategies of differentiation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (632 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.584-627. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.