La République islamique d'Iran et le monde arabe : enjeux culturels, religieux et politiques

par Rim Khouni

Thèse de doctorat en Études iraniennes

Sous la direction de Bernard Hourcade.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    La Révolution islamique de 1979 a bouleversé les relations entre l’Iran et le reste du monde, notamment ses voisins des mondes turc et surtout arabe. Alors que l’idéologie nouvelle de l’Iran visait à une meilleure intégration dans le monde musulman on a au contraire constaté une aggravation des rivalités et surtout des conflits avec la guerre Irak-Iran (1980-1988). Pour expliquer ces conflits, on a souvent invoqué un antagonisme historique et culturel entre Arabes et Persans/Iraniens, mais à l’évidence d’autres facteurs liés aux idéologies et aux nouveaux intérêts nationaux et internationaux ont également joué un rôle déterminant. Qu’est ce qui a changé entre l’Iran et le monde arabe depuis l’explosion de la République islamique ? Les relations entre l’Iran islamique et le monde arabe s’inscrivent d’abord dans le contexte global de la Guerre froide puis de la chute de l’Union soviétique, et bien sûr des enjeux pétrolier et gazier, mais elles sont rendues bien plus complexes car l’Iran est devenu un nouvel acteur du monde musulman. Il existe désormais une nouvelle compétition au sein du monde islamique qui était « géré » par le monde arabe sunnite (Arabie, Hajj, la question palestinienne). Les questions culturelles restent un héritage conflictuel : Iraniens et Arabes ont deux cultures différentes sinon antagonistes, qui se connaissent mal : les mythes sont tenaces. Les compétitions nationales et les données géopolitiques, jouent enfin un rôle capital, car l’Iran est la plus ancienne nation de la région, un pays pétrolier et frontalier du golfe Persique, ce qui n’est pas le cas du monde turc. Avec ses 70 millions d’habitants l’Iran fait souvent peur a ses voisins arabes, mais la question se pose en termes différents selon que l’on est au Maghreb ou en Arabie. L’Iran islamique a-t-il une politique « arabe » ou chiite ? En entrant de plein pied, et de façon conflictuelle dans le monde musulman et arabe, l’Iran a-t-il entamé un processus de normalisation avec ses voisins arabes ou au contraire renforcé son exception ?

  • Titre traduit

    The Islamic Republic of Iran and the Arab World since 1979 : Cultural, Religious and Political Stakes


  • Résumé

    The Islamic Revolution of 1979 impacted the relationship between Iran and the rest of the world, especially its neighbouring the Turkish and the Arab worlds. While the new ideology of Iran aimed at a better incorporation into the Muslim world, we on the contrary witnessed a worsening of rivalries especially around the Iraq - Iran conflicts (1980-1988). To explain these conflicts, people often invoked a historical and cultural antagonism between Arabs and Iranians / Persians. However, other factors linked to ideologies and to new national and international interests hold a crucial role. What has changed between Iran and the Arab world since the explosion of the Islamic Republic ? Relations between Islamic Iran and the Arab world have started in the context of the Cold War, have witnessed Soviet Union’s fall, and of course, the oil and gas’ stake. Their complexity has increased as Iran became a new actor of the Muslim world. A new competition was therefore born within the Islamic world which has been « managed » by the Sunni Arab world (Arabia, Hajj, the palestinian issue). Cultural questions remain a controversial issue: Iranians and Arabs have two different otherwise opposing cultures that are not well acknowledged. Myths are persistent. National competitions and geopolitical data represent important factors: Iran is the most ancient nation of the region, is an important oil producer, and borders the Persian Gulf. These are assets do not apply to the Turkish world. Furthermore, Iran’s 70 million inhabitants often frightened the neighbouring Arabs, but the question is perceived differently depending whether you are in Maghreb or in Arabia. Has Islamic Iran an «arab» or chi’i policy ? By entering controversially in the Muslim and Arab world, has Iran started a process of normalization with its neighbouring Arabs or, on the contrary, reinforced its exception ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-282. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10632
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.