Histoire et histoires dans la fiction d'Yvonne Vera et de Zoë Wicomb : palimpsestes, identités, hybridité

par Fiona Mc Cann

Thèse de doctorat en Littérature anglophone

Sous la direction de Marta Dvořák.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    C’est dans un contexte d’incertitude épistémologique et ontologique que les deux écrivaines qui font l’objet de cette thèse, Zoe Wicomb (sud-africaine) et Yvonne Vera (zimbabwéenne), écrivirent et publièrent leurs romans et leurs recueils de nouvelles. L’euphorie qui régna dans un premier temps après l’effondrement des régimes opprimants de leurs pays respectifs fut rapidement remplacée par des doutes et des craintes à l’égard de l’avenir, et le potentiel positif d’une interrogation de l’Histoire dite « officielle » donna lieu à un révisionnisme parfois problématique. Nous nous attachons ici à une analyse des procédés thématiques, structuraux, linguistiques et narratologiques déployés par ces auteures dans un effort de rendre compte de la relation entre l’Histoire et les histoires dans leurs œuvres fictionnelles. En analysant l’intertextualité, la représentation de la mémoire, la construction et la déconstruction identitaire, l’hybridité, la porosité des frontières entre la vérité et le mensonge, et la représentation de la femme, nous révélons la complexité de la relation entre l’Histoire et les histoires, telle qu’elle est mise en avant dans la fiction de ces auteures. L’interrogation quant à une convergence potentielle ou éventuelle entre le postcolonial et le postmoderne dans ces ouvrages est sous-jacente à cette analyse de l’enchâssement de l’Histoire et les histoires. En nous appuyant sur des théories critiques récentes, nous nous demandons si nous pouvons constater cette convergence dans les ouvrages étudiés, ou si la fiction de ces écrivaines réfutent de telles étiquettes qui se révèlent parfois totalisantes.

  • Titre traduit

    History and stories in the fiction of Yvonne Vera and Zoë Wicomb : palimpsests, identities, hybridity


  • Résumé

    It is within a context of epistemologial and ontological uncertainty that the two authors on whom this thesis concentrates, Zoë Wicomb (South African) and Yvonne Vera (Zimbabwean), wrote and published their novels and collections of short stories. The euphoria which reigned initially after the collapse of the oppressive regimes of their respective countries was rapidly replaced by uncertainty and fear regarding the future, and the positive potential of a questioning of “official” history, gave way to a sometimes problematic revisionism. An analysis of the thematic, structural, linguistic and narratological devices used by these authors in an effort to reveal the relationship between History and stories in their fiction is the central focus of this thesis. Analysing the use of intertextuality, the representation of memory, the construction and deconstruction of identity, hybridity, the blurred boundaries between truth and falsehood and the representation of women, the complexity of the relationship between History and stories, as it is underlined in the fiction of these authors, is shown. The question of whether one can pinpoint a potential convergence of the postcolonial and the postmodern in these texts underlies this analysis of the interlinking of History and stories. With the help of recent critical theory, we reveal whether this convergence can be found in the works studied, or whether the fiction of these writers refutes such labels which sometimes turn out to be problematic and totalising

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (447 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 424-445. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10502
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.