Approche sémio-discursive d’un phénomène de transposition médiatique : le discours de vulgarisation philosophique dans la presse éducative

par Florence Rio

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Guy Lochard.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche a pour objet la presse éducative. Carrefour disciplinaire entre les sciences de l’information et de la communication pour l’aspect médiatique de l’objet et les sciences de l’éducation pour le contenu notionnel et les visées du dispositif, le média éducatif pour la jeunesse interroge et revisite la notion de médiatisation. En complément de l’approche socio-historique de cet objet, le cas particulier du discours philosophique vulgarisé analysé dans cette étude offre un exemple de transposition médiatique, c'est-à-dire un double processus de « transformation » puis d’« adaptation » d’un objet non médiatique à son lieu d’accueil médiatique. Dans cette perspective, la médiatisation apparaît comme la mise en circulation, après adaptation, de discours existants dans un ailleurs non médiatique. La médiatisation n’est de fait plus pensée dans une visée informative, mais dans son lien avec les discours sociaux. On envisage dès lors les genres discursifs de presse comme déterminés en amont par une représentation sociale préexistante et en aval par une matérialité technique et concrète. Cette étude montre ainsi que la publicisation de ces discours sources non médiatiques grâce à des moyens médiatiques spécialisés participe à l’investissement social des médias. Le média n’a plus pour ambition d’informer, il prescrit, il relaye, il s’investit socialement.

  • Titre traduit

    Semio-discursive approach of a media transposition phenomenon : the philosophical popularization speech in the educative press


  • Résumé

    This research work targets educative press. At the crossroads between informative and communicative sciences, for its media aspect, and educational sciences, because of its notional contents and its aims, the educative media for youth questions and renews the concept of mediatization itself. In addition with the socio-historical approach of the object, the unique case of popularized philosophical speech, which is analysed in this study, offers an example of media transposition. That is to say a double process combining “transformation” and “adaptation” of a non-media object in a media sphere. In this perspective, mediatization appears, after adaptation, as the integration of existing speech in a non-media sphere. Thus mediatization is no longer considered as an informatively meant speech but as a socially linked one. Consequently, press discursive types are determined at first by a pre-existing social representation and then by a concrete and technical materiality. This study thus shows that publicization of these non-media speech thanks to special media means participates in the media’s social involvement. The media’s aim is then not only information- it recommends and passes the message on, it is socially involved.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (500 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.381-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.