Raison et vraisemblance à l’âge classique : statut de la rhétorique chez René Rapin et Jean Racine

par Jérôme Lecompte

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Gilles Declercq.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    A « l’âge de l’éloquence », un attrait pour la vérité se manifeste dans tous les domaines de la connaissance. Pour faire valoir la nouvelle épistémologie, la vraisemblance est mise en procès. Mais philosophes, théologiens et même poètes rencontrent une résistance : on ne plaide pas ici-bas dans la République de Platon, « la vérité n’est pas pour cette vie ». Il faut adapter le discours aux circonstances. N’est-ce pas l’effort des héros de tragédie ? A l’heure où Anciens et Modernes affrontent leurs modèles esthétiques, sous-tendus par des gnoséologies en opposition, il convient de se demander si la rhétorique témoigne alors de ces tensions. L’œuvre critique de Rapin surprend par l’ambition de couvrir toute l’épistémè en honnête homme. C’est une véritable contre-réforme épistémologique, une défense militante de l’héritage antique. La légitimité de Quintilien à l’âge classique s’impose par le recours aux notions d’aptum et de natura, qui dépassent la rhétorique technicienne pour satisfaire mondains et savants. A partir de Rapin, nous proposons en conséquence une lecture rhétorique de Racine : cette herméneutique cherche à restituer un regard que le XVIIe siècle a pu porter sur les tragédies profanes, en tenant compte de la double culture des bienséances et de la paideia. Le trouble qui doit être dans la tragédie justifie l’omniprésence de la question. Mais la rhétorique elle-même semble interrogée. Dans quelle mesure la vraisemblance conserve-t-elle sa validité logique ? Pour le public mondain, la réflexion rhétorique du héros laissera toujours à désirer ; elle lui permet alors de méditer une morale conforme à ses valeurs.

  • Titre traduit

    Verisimilitude and Reason in classical Age : rheorical Status of René Rapin’s and Jean Racine’s works


  • Résumé

    At “the age of eloquence”, an attraction for truth arises in all spheres of knowledge. To emphasize the new epistemology, verisimilitude is criticized. But philosophers, theologians, even poets find a resistance : man does not plead here below like in Platon’s Republic, “truth is not for this life”. Discourse must be suited to circumstances. Isn’t it the effort of tragedy heroes ? When Ancients and Moderns face there aesthetic models, underlied by opposite gnoseologies, we have to answer this question : does then rhetoric indicate these tensions ? Rapin’s critical work surprises with its ambition to embrace all épistémè as a gentleman. This is a real epistemological counter-reformation, a militant defence of antique legacy. Quintilian’s legitimacy in classical age becomes essential through the use of aptum and natura, notions that surpass technical rhetoric to match with wishes of fashionable circles and scholars. From Rapin, we propose consequently a rhetorical reading of Racine : this hermeneutic tries to restore a view that seventeenth century might have on secular tragedies, taking into account the double culture of proprieties and paideia. Required embarrassment in tragedy justify the omnipresence of the question. But rhetoric itself seems to be in question. To what extent does verisimilitude keep its logical validity ? For fashionable public, rhetorical thought of the hero will always leave something to be desired ; it is then a way for him to muse over an ethic in agreement with his values.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (726 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.669-705 & index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre d'études supérieures de la Renaissance. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : mC*4 535 LEC
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 840.900 4 LEC
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10497
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.