Espace naturel, espace urbain, espace sacré : écriture et perception de l’espace dans le texte épique aux XIIe et XIIIe siècles (Le Siège de Barbastre, La Prise de Cordres et de Sebille, La Chanson d’Antioche et la Chanson de Jérusalem

par Jouda Sellami-Khelif

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Emmanuèle Baumgartner et de Laurence Harf-Lancner.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    On se propose d’étudier la représentation de l’espace dans le texte épique à travers une étude comparative de deux chansons de geste du cycle de Narbonne – Le Siège de Barbastre et La Prise de Cordres et de Sebille – et deux chansons de geste du premier cycle de la croisade – La Chanson d’Antioche et La Chanson de Jérusalem. Ces quatre textes émanent de la même source d’inspiration : les croisades. Mais si les deux premiers, bien ancrés dans l’espace de l’Espagne mauresque, se réfèrent à la période carolingienne, les deux autres, dont l’action se déroule dans sa quasi-totalité au Proche-Orient, s’attachent de très près à la réalité historique, car moins d’un siècle sépare leur rédaction des événements qu’ils relatent. Ces épopées permettent ainsi de comparer un espace « oriental » plutôt fantasmé que réellement connu et un espace qui se veut « réaliste » car effectivement parcouru et évoqué par les croisés de la première croisade. L’étude de l’écriture de l’espace dans les deux types de chanson ramène à examiner comment le genre épique s’adapte aux nouvelles données spatiales des épopées de croisade.

  • Titre traduit

    Natural space, urban space, sacred space : writing and perception of the space in epic texts of 12th and 13th centuries (Le Siège de Barbastre, La Prise de Cordres et de Sebille, La Chanson d’Antioche and La Chanson de Jérusalem)


  • Résumé

    We propose to study the representation of space in the epic text through a comparative study between two epics of the Narbonne cycle – Le Siège de Barbastre and La prise de Cordres et de Sebille – and two epics of the first crusade cycle – La chanson d’Antioche and La chanson de Jérusalem. These four texts emanate from the same source of inspiration: the crusades. But if the first two, precisely located in the space of Moorish Spain, refer to the Carolingian period ; the two others, which story takes place nearly entirely in the Middle East, stick very close to historical reality, because less than one century separates their composition from the events that they report. These epics thus make it possible to compare an " Eastern " space born more from the phantasm than from a real knowledge and another space which is meant to be " realistic " as it refers to places actually crossed and mentioned by the warriors of the first crusade. The study of the poetics of space in both types of texts leads back to a reflection on the adaptation to the new spatial data of the crusade epics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.342-388. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10459
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.