Le Venezuela d'Hugo Chávez 1999-2006 : ruptures et continuités dans la matrice sociopolitique

par Joël Pozarnik

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Renée Fregosi.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette thèse essaye de déterminer si Hugo Chávez, élu à la Présidence du Venezuela sur une promesse « révolutionnaire » de rupture significative avec le passé, a réellement transformé le pays, entre 1999 et 2006. Elle analyse donc les évolutions du système politique, de l’Etat et de la société, à travers les processus de mise en œuvre hypothétique d’un modèle de développement alternatif, et d’un nouveau modèle culturel et idéologique. Pour ce faire, nous aurons notamment recours au concept de « Matrice Sociopolitique » (MSP). A travers différentes analyses en termes de ruptures et continuités, nous montrerons que les éléments traditionnels et ceux plus novateurs s’enchevêtrent de manière complexe et souvent paradoxale. Une telle évaluation nuancée de la réalité chaviste remet en cause les jugements catégoriques. Pour conclure, la thèse pose des questions relatives à l’objectif à long terme du chavisme, sa viabilité dans le monde globalisé, et les difficultés que présenterait une éventuelle tentative de transfert du modèle dans d’autres pays d’Amérique latine.

  • Titre traduit

    The Venezuela of Hugo Chávez 1999-2006 : changes and continuity in the socio-political matrix


  • Résumé

    This thesis seeks to establish whether Hugo Chávez, elected President of Venezuela on the « revolutionary » promise of radical change from the past, has really transformed his country in the eight-year period between 1999 and 2006, or not. The thesis will thus analyse developments which have taken place within the political system, the State and society. In order to detect such developments, analytical techniques using hypothetical implementation of an alternative development model and a new cultural and ideological model will be used. Amongst concepts considered is the Sociopolitical Matrix (SPM). Through the application of different analytical techniques that detect both changes and continuity, we will demonstrate that traditional and more innovating elements impact in a complex and paradoxical manner. Such a balanced evaluation of the «chavista » reality enables categorical judgments to be questioned. To conclude, the thesis raises the issues of the long term goal of chavism, its viability in a globalised world and the obstacles the model could meet if it were to be transferred to other Latin American countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (500 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.458-499

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.