Anna Seghers et la France

par Marie-Laure Canteloube

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Anne Saint Sauveur-Henn.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse étudie le rapport singulier, complexe et changeant entre l’écrivain Anna Seghers et la France. Il analyse l’accueil des émigrés en France de 1933 à 1939, le cas particulier de l’écrivain (1933-1941) et il confronte le vécu à sa transcription littéraire. De par ses origines rhénanes, sa famille et ses parents, la France a eu pour Anna Seghers, très tôt, une signification particulière. La nécessité de l’exil (Paris/Meudon, Pamiers, Marseille et enfin les Antilles) l’a conduite à découvrir une autre France, bien éloignée de sa vision première, très idéalisée. Cette période est à la fois marquée par un grand dynamisme littéraire mais aussi, au fur et à mesure que la menace nazie s’intensifie, par des difficultés quotidiennes de plus en plus grandes. La réalité vécue n’a plus rien à voir avec l’image rêvée de la jeune Netty. La France, admirée pour ses idées humanistes et révolutionnaires, devient un lieu de cauchemars et de danger absolu. Transit témoigne admirablement de cette période noire pour Anna Seghers et sa famille en France. Aux difficultés matérielles s’ajoutent celles d’ordre psychique. La famille doit fuir à nouveau, le Mexique sera son deuxième pays d’accueil. Au-delà de l’exil, Anna Seghers continue de s’intéresser à la France et d’y séjourner. Après 1945, elle essaye de gommer l’image négative donnée dans Transit. Mais l’intensité de ce qu’elle y a vécu et la douleur ressentie à bien des moments, ne peuvent totalement s’effacer de ses écrits, même si elle tente de redonner une image positive de ce pays qu’elle a aimé et aime malgré tout.

  • Titre traduit

    Anna Seghers and France


  • Résumé

    This thesis studies the unique, complex and changing relationship between the writer Anna Seghers and France. It analyses how immigrants were welcomed in France from 1933 to 1939, the writer’s own case (1933-1941) and it confronts real life with literary work. Because of her Rhineland origins, her family and her parents, Anna Seghers was attracted to France early on. The need for exile (Paris/Meudon, Pamiers, Marseille and finally the West Indies) leads her to discover another France, quite far from her first very idealised vision. This period is marked by great literary dynamism but also, as the Nazi threat grows, by mounting difficulties of daily life. Real life has no longer anything to do with young Netty’s dream image. France, admired for its humanist and revolutionary ideas, becomes then a nightmarish, dangerous place. Transit is an admirable testimony of this black period for Anna Seghers and her family in France. On top of practical difficulties, there are also problems of a psychological nature. The family is forced to flee again and Mexico is to become thier second host country. Beyond exile, Anna Seghers remains interested in France and stays there for periods of time. After 1945 she tries to rub out the negative image given in Transit. However, the intense experience she lived through and the pain it caused her at many times cannot be completely blotted out from her written work, even if she attempts to give a positive image of the country she loved and loves nonetheless.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Anna Seghers et la France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (481 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.452-479

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10421
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Anna Seghers et la France
  • Dans la collection : Allemagne d'hier et d'aujourd'hui
  • Détails : 1 vol. (423 p.)
  • ISBN : 978-2-296-99178-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 387-410. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.